Carrefour met en vente des autotests nasaux ! #autotests

Sont-ils vraiment autorisés et aux normes ?


Après les masques, les autotests débarquent dans les rayons parapharmacie des supermarchés. Carrefour est la première enseigne à annoncer cette mise en vente, et ce dès ce week-end. Un million d’exemplaires ont été commandés, et ces tests médicaux seront vendus par boîte de 20 unités pour 39,90 euros, ils seront également proposés par la suite en boîte de 5 unités à 14,90 euros. Le résultat se visualise comme pour un test de grossesse.  Des produits qui étaient déjà accessibles chez voisins Allemands.

Les réactions sont mitigées face à l’arrivée de ces autotests pour tous. Malgré le mode d’emploi, l’absence d’un professionnel de santé pour expliquer ou pratiquer ce test antigénique pose de nombreuses questions. Certains utilisateurs pourraient par exemple en faire un mauvais usage. Il y a aussi la validation et le respect des normes de ces dispositifs par les autorités. Même si la Haute autorité de Santé a donné mardi dernier son feu vert aux autotests de détection du coronavirus par prélèvement nasal, le site de la plateforme Covid du gouvernement est clair : aucun autotest antigénique n'a été approuvé par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé ! Et sur le visuel diffusé par Carrefour on peut également lire « For professional use only »

Retour à l'accueil