Rappelez-vous le 9 octobre 2006, Porte d'Orléans à Paris, Thierry Breton, ministre de l'Economie et son collègue Dominique Bussereau, ministre de l'Agriculture, débarquent en fanfare dans une station Total où les attend Thierry Desmaret, le PDG du groupe pétrolier, pour l'inauguration de la première pompe à biocarburant E85, un fameux mélange écolo composé de 85% d'éthanol et de 15% d'essence traditionnelle. Une scène loin d'être discrète, la presse ayant été conviée en masse !
La mise en scène est parfaite : Breton s'installe au volant d'un prototype Mégane Renault et s'avance vers la pompe, puis fait le plein de biocarburant. En soulignant que 250 pompes telles que celle ci seront sur le territoire au plus tard début 2008 !

Le lendemain la pompe Total affiche fièrement ses 0.80 € le litre. Mais elle ne délivre pas une goutte de biocarburant ! Les employés refoulent les conducteurs qui réclament leur carburant vert, et les invitent à repasser dans plusieurs mois ! Car ce qu'ont involontairement omis de préciser Total et le ministre Breton, c'est que l'E85 n'est pas près de couler : l'autorisation de commercialisation n'a pas été délivrée, et le prix du biocarburant, comme sa fiscalité ne sont même pas fixés !

C'est le ministère de l'Economie qui avait accordé une dérogation exceptionnelle à Total pour remplir une cuve de la station de biocarburant juste le temps de l'opération médias ! "Et celle ci terminée, les Douanes nous ont demandé de pomper le biocarburant et de vider la cuve puisqu'il est interdit d'en vendre", avoue le groupe pétrolier !
Retour à l'accueil