Doc Gynéco regrette son engagement auprès de Nicolas Sarkozy lors de l'université d'été de l'UMP à Marseille début septembre. Avec le recul, il estime que son image en a beaucoup pâti auprès des jeunes et de la communauté antillaise (il est guadeloupéen). Le rappeur, qui à Marseille avait traité les jeunes de banlieues de “clowns”, cherche donc ardemment des initiatives pour se rattraper.

© Sprod - Le Point.

Retour à l'accueil