La scène s’est passée dans la nuit de samedi à dimanche dernier, à 4 heures du matin. La rixe a eu lieu entre 300 personnes au cœur de la discothèque le Grand Escurial à Nice. Beaucoup de personnes ont été blessées, plus ou moins gravement, suite à des jets de verres, projections de bouteilles en verre, agressions à la barre de fer et à l’arme blanche,... Le blessé le plus touché a été atteint à l'œil par un éclat de verre ayant endommagé sa cornée. Résultat, la boîte a été complètement saccagée car les dégâts matériels sont très importants, l’affrontement a mobilisé 30 policiers de la ville de Nice, et la préfecture a ordonné la fermeture administrative de l’établissement et a ouvert une enquête. En effet, la préfecture a révélé que l'établissement ne disposait plus d'autorisation d'ouverture tardive depuis le 15 mars, et aurait du fermer à 2h30. Selon certaines rumeurs il pourrait s’agir d’un règlement de compte organisé, ou d’une escroquerie à l’assurance orchestrée par la direction… De plus, 15 heures après les faits les policiers ont même dû retourner au Grand Escurial dimanche soir, un groupe de jeunes prenant à nouveau l’établissement d’assaut à coups d’extincteurs !
Depuis l'incident, 75 plaintes ont été déposées pour vols après le pillage du vestiaire de la discothèque.

Regardez l’échauffourée au Grand Escurial de Nice dimanche dernier :

Retour à l'accueil