beckham-psg.jpg

C’est l’évènement footballistique de la semaine, l’arrivée de la star anglaise de 37 ans à Paris. Avec un contrat signé pour 5 mois, le sportif le plus populaire du monde, veut donner un coup de pouce au club. Mais quels sont les dessous de ce coup marketing exceptionnel ?

Une négociation rapide et une stratégie efficace.
C’est dans la nuit de mercredi à jeudi que l’accord a été conclu entre Bechkam et le club parisien. Il a sauté dans son jet privé pour assurer la conférence de presse de jeudi soir à l’auditorium du Parc des Princes, après avoir signé son contrat et réalisé un examen médical de routine à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Deux objectifs ont été fixés par les propriétaires qataris avec sa venue : être connu dans le monde entier et gagner la Ligue des Champions. Et cela tombe bien, Nasser al-Khelaïfi, le président du PSG est aussi le directeur de la chaîne Al Jazeera Sport qui diffuse à l’étranger la Ligue 1 ! Et le Qatar semble aussi très intéressé par le mondial 2022…

Il reversera son salaire à une association.
« Je ne vais pas recevoir de salaire. Mon salaire ira à une association caritative qui défend les enfants. On est super contents de pouvoir faire ça. Je ne suis pas sûr qu’il y ait un précédent. J’aime beaucoup les enfants, et le club aussi.» Mais cette décision a vraisemblablement été prise quelques heures avant la conférence. Une légère bafouille du directeur sportif au moment de cette annonce, et aucun détail sur l’association ou les associations choisies, ni même sur le montant reversé (des rumeurs indiquent près d'un million d'euro par mois), laissent à penser que cette décision est un coup de communication décidé au dernier moment avec Bechkam. Idem sur un éventuel intéressement sur les ventes de maillots à son nom (vendu à 110 euros pièce), dont le numéro 32 connaît déjà un vrai succès à la boutique, ou sur des primes de match qu’il pourrait tout de même toucher…

La publicité plus importante que le football.
Faire don de son salaire est un beau geste, et contribue à entretenir son image et celle du club. Mais qu’importe, David Bechkam touche actuellement plus d’argent avec ses droits à l’image à des fins publicitaires qu’avec son contrat de joueur… Durant sa carrière il a touché 36 millions de dollars rien qu’avec des contrats publicitaires, selon Forbes. Attendez-vous à ce qu’il se fasse rare sur le terrain, qu’il soit plus souvent sur le banc des remplaçants. Son premier entrainement est prévu pour le 13 février, et si il est sélectionné pour un match cela ne sera donc pas avant fin février. Mais quand il sera sur le terrain son pied droit va assurément faire son effet !

La suite du projet PSG.
« Un partenariat de long terme, voilà ce que l’on recherche » a déclaré Beckham. Autrement dit son arrivée pourrait se prolonger après son contrat de 5 mois. Comment ? En continuant de redorer l’image du PSG racheté par les Qataris, et en faisant diversion davantage sur les valeurs humaines du club que sur ses facilités à s’offrir n’importe qui et n’importe quoi avec de l’argent. Dans cette optique, il ne sera plus forcement joueur, mais probablement une des figure du management du club. Beckham devient finalement la nouvelle marque du PSG.

Retour à l'accueil