Le logo du Vélib’, le système de location de vélos en libre-service à Paris, change de couleur comme de cycliste… En effet, selon le support ou l’exposition à la lumière de celui-ci, il ne possède pas les mêmes couleurs. Le V reste sensiblement orange, le E est légèrement modifié en cyan, le L est un magenta plus ou moins flashy, le I qui varie entre du jaune ou du vert plus ou moins foncé devient quasi invisible la nuit avec la lumière de la borne, et enfin le B varie aussi entre plusieurs teintes de bleu… Bref, si il y a tant de variation sur ce logo, c’est parce que le support lui impose ! Le vélo étant déjà très proche de la couleur du I, par exemple. C’est donc un logo raté, et l’agence de communication qui l’a créé n’avait donc pas testé celui-ci sur des fonds de couleurs différentes. Un Vélib’ non soigné sans doute parce que La Mairie de Paris a le monopole… pour le moment.

 

Retour à l'accueil