Le rappeur du 94, Rohff, a été condamné à 5 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Créteil pour détention et transport d’armes, mais aussi pour menace avec arme à l’encontre de son frère. Les faits se sont déroulés dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 juillet 2007 à Villejuif, où Jalloud Mkouboi, le frère de Rohff, avait alerté la police en expliquant qu’il avait été menacé par son frère, et que ce dernier était armé. “Il a sorti l’arme de son pantalon de manière rapide et déterminé” confie le frère de l’artiste. Quelques minutes après avoir été alertés, les policiers ont interceptés le rappeur, et saisi un 357 Magnum à bord du véhicule de celui-ci. Housni Mkouboi, alias Rohff, a alors été placé en garde à vue. Il a reconnu à l’audience la détention d’arme, c’est dit menacé de mort depuis plus de 2 mois, mais a toutefois nié avoir menacer son frère, avec qui il est en conflit depuis longtemps. “Il y a méprise sur le geste que j’ai fait pour déplacer l’arme qui était dans ma poche”, explique Rohff, “je n’ai nullement envie de le menacer ou de le tuer. Je veux le protéger !” . Outre le conflit familial, une bagarre opposant Rohff au rappeur MC Jean Gab’1 avait déjà éclatée quelques jours plus tôt à Paris, porte de Vincennes. “Mon frère prétend être mon ennemi. Des gens essaient peut-être de le manipuler”, se désole Rohff. “Il est naïf !” a-t-il affirmé, les larmes aux yeux… Rappelons que Rohff avait déjà été condamné à 4 ans d’emprisonnement en 2005, dont 3 années avec sursis, et une mise à l’épreuve de 2 ans, pour des faits de violences à la sortie d’une boîte de nuit d’Ivry-sur-Seine.

Retour à l'accueil