Ce dimanche, Laly a accordé une interview au journal Le Parisien. Elle y avoue que le jeu “n’a été que mensonge, hypocrisie et destruction”. En ce qui concerne ses rapports très tendus avec Tatiana, “ça ne pouvait plus durer” a déclaré Laly, tout en affirmant qu’elle ne l’aurait pas frappé même si elle l’a menacé dans la maison. “ Je n’ai pas aimé la manière dont la prod nous a forcées à nous réconcilier en direct. Je n’ai pas accepté. Je ne pense pas que la télé ait montré toutes ses provocations” a-t-elle déclaré, toujours à propos de Tatiana. Laly avoue aussi avoir été un des piliers du jeu : “la prod me disait sans arrêt de relancer le jeu. Sans moi, ça aurait été le calme plat”. La candidate éliminée vendredi soir, reviens aussi sur son métier de policière : “ Je ne me suis jamais fait virer. J’ai encore ma carte de police, ils me l’auraient reprise, et ma tenue. J’ai démissionné juste avant le jeu. J’ai travaillé pendant trois ans dans la police nationale, pas municipale, à police secours, dans une brigade de nuit. […] Peut-être que les policiers n’ont pas apprécié ma participation au jeu parce qu’ils avaient peur que je balance des trucs. Mais ils ont plutôt essayé de me retenir que de me faire partir, croyez-moi”. Laly, Nelly Vallade de son vrai nom, s’exprime ensuite sur son autre métier, et déclare ne pas être exhibitionniste même si elle est gogo danseuse : “j’aime être exposée, danser, le contact avec le public”. On apprend que son petit ami est réalisateur de films X, et non acteur comme le dit la rumeur. Désormais, la candidate a envie de tourner dans des films d’action, ou présenter une émission de télé. Pour Secret Story, elle espère voir gagner Ophélie, la playmate.

Retour à l'accueil