Voici la suite de l’affaire Lafesse, dont nous vous parlions déjà le 19 juin dernier (http://sansure.over-blog.com/article-6823091.html).

Le site internet américain MySpace a été condamné en référé à verser 61 000 euros de dommages et intérêts à Jean-Yves Lafesse, dont 50 000 euros en raison du préjudice commercial causé, 3 000 euros pour atteinte à son droit moral, 5 000 euros en raison de la violation de ses droits de la personnalité, et enfin 3 000 euros au titre des frais de justice, suite à la diffusion des sketchs de l'humoriste sur l'une des nombreuses pages web du site. Le banquier de l'humoriste n'a plus qu'à reprendre l'expression favorite de son client : “Pourvu que ça dure” !

Retour à l'accueil