Grosse panique dans la régie du débat entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, mercredi 2 mai dernier, après plusieurs dizaines de minutes de direct. Philippe Lallemant, conseiller audiovisuel de Royal, souhaite que l'incrustation de l'Elysée derrière la candidate soit plus douce. Mais l'ajustement technique est loupé, et pendant quelques secondes, c'est un superbe fond rouge qui flamboie derrière Ségolène Royal, au moment ou elle répond au thèmes de l’international socialiste et de l’adhésion de la Turquie... Arlette Chabot n’en croit pas ses yeux ! Regardez l’extrait :

 

Retour à l'accueil