Un fidèle lecteur de Sansure fut récemment contacté par l’équipe de Quai Sud Production (la boîte de Julien Courbet, ndlr) en vue d’un tournage pour l’émission Confessions Intimes spéciale vacances ! Et l’équipe de production du “Zorro” de TF1, qui maîtrise parfaitement l’arnaque chaque vendredi soir, n’hésite pas à l’utiliser en sa faveur ! Sansure vous révèle les coulisses du tournage, et ce, sans aucun doute…

En juin dernier, des amis de notre lecteur proposent à celui-ci de participer à un reportage pour l’émission Confessions Intimes sur le thème des vacances. Le reportage en question se déroulera dans un camping, endroit encore totalement inconnu de notre lecteur. Ce dernier accepte, et reçoit donc rapidement un coup de téléphone de la part de la production. La personne au bout du fil n’est autre que la réalisatrice du sujet. Celle-ci posent d’entrée de jeu les bonnes questions : “Es-tu célibataire ?” […] “Tu serais prêt à draguer ?” […] “Les amours de vacances, t’en pensent quoi ?”. Une fois l’interrogatoire terminé, notre lecteur questionne son interlocutrice sur le déroulement du tournage, le transport, etc… Et la journaliste est formelle : “Nous prenons bien évidemment en charge tous les frais de transports. Tu as juste le séjour au camping à payer, et les frais de nourriture que vous effectuerez sur place”. Le rendez-vous est donc pris, le tournage doit s’effectuer dès le 11 août dans un camping, non loin de Biarritz.
Le 9 août 2006, notre lecteur reçoit un appel de la journaliste afin de faire une dernière mise au point, à quelques jours du tournage. Il profite de cet appel pour demander à la journaliste confirmation du financement des frais de transports par la production. Et là, coup de théâtre ! Celle-ci nie avoir promis un financement de frais quelconque, et rajoute : “Nous faisons de la télé, pas des offres de séjours en vacances !”. La discussion tourne court, et notre lecteur décline sa participation.
Le 14 août 2006, en plein tournage, un participant de ce tournage contact notre lecteur, et se lâche : “Sincèrement, t’as bien fais de ne pas venir ! La réalisatrice est pénible et nous pousse constamment à draguer ! Ce matin, on a du reprendre trois fois notre petit déjeuner, remettre la table, et nous installer à nouveau car le caméraman n’avait pas réussi à filmer sous un bon angle. […] J’en ai marre ! Ils nous poussent à faire un maximum d’activités sans se préoccuper de nos finances, qu’on commence à avoir du mal à gérer… Vivement que ça se finisse !”.
Gonflé en plus, le magazine de Julien Courbet Stop Arnaques de cet été proposait “50 conseils à ses lecteurs pour réussir leurs vacances”. Avec un budget vacances pompé inutilement par les caprices de la production, l’ami de notre lecteur se rappellera de son été 2006 façon Courbet !

©Sprod - DR.

Retour à l'accueil