Madonna et le Main Square Festival ont du mal à vendre leur billets ! Ces deux concerts, organisés par la société Live Nation, semblent être touchés par la crise. Sansure donne les vraies raisons de cette braderie des tickets…


Du 2 au 5 juillet prochain, aura lieu à Arras (Pas-de-Calais) le Main Square Festival. De nombreux artistes prestigieux sont prévus comme Coldplay, Kanye West, Placebo, et Lenny Kravitz entre autres. Malgré cette programmation, le festival aurait du mal à faire le plein… et propose une baisse de ses tarifs de 40 % via la Fnac ! “On a longtemps reproché au Main Square d'être le festival le plus cher de France, il sera désormais le moins cher”, s'est félicitée la directrice France Leduc. Désormais une soirée est de 27 à 36 euros au lieu de 45 à 60 euro (selon les dates), et le forfait pour les quatre jours passe tombe de 175 euros à 105 euros. Si la raison officielle est une volonté de rendre accessible l’évènement au plus grand nombre de personnes en temps de crise, les vraies raisons seraient plutôt que la billetterie est décevante à un mois du lancement et que les Eurockéennes est un redoutable concurrent, car moins cher !

A Paris et Marseille, c’est Madonna qui est attendu, respectivement les 9 et 19 juillet prochains. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ses concerts sont loin d’être complets ! Du coup, il quelques jours, Live Nation a annoncé proposer désormais des places à tarif exceptionnel afin que les “fans affectés par la crise” voient leur star en live. Cela se traduit à Paris par des places à partir de 65 euros et à Marseille à partir de 40 euros ! Les vraies raisons c’est qu’évidement la billetterie est trop calme, et que le spectacle ne plairait pas majoritairement au public et aux médias. Enfin, Britney Spears qui assurera son show également à Bercy pendant 3 jours consécutifs, juste avant Madonna, et à guichets fermés, à de quoi perturber les ventes pour Madonna !
Retour à l'accueil