Plusieurs jours après le Grand Prix de Formule 1 d’Australie, on apprend la disqualification de Lewis Hamilton. Ce dernier, exclu du classement, a tenté d'induire en erreur les commissaires de course. Le pilote britannique prétendait que Jarno Trulli l'avait volontairement dépassé pendant la voiture de sécurité (safty car). Mais cela a été démenti par l'écoute des enregistrements radio, qui ont permis aux commissaires de savoir que Mc Laren avait en réalité donné l'ordre au champion du monde 2008 de laisser volontairement passer Jarno Trulli ! “Lewis a beaucoup freiné. Il a freiné de plus en plus. Et il s'est mis de côté. Je l'ai doublé à 80 km/h, nous étions presque à l'arrêt”, a déclaré Trulli. Le règlement stipulant que le dépassement est autorisé dans ce cas, il avait menti sur ce point aux commissaires de course dans le but de faire disqualifier son concurrent et de monter sur le podium… Trulli retrouve finalement la troisième place qu'on lui avait enlevée.
Retour à l'accueil