Sansure a assisté à l'enregistrement de deux émissions de Dance Floor, et vous dévoile les coulisses de la nouvelle émission de Laurence Boccolini...

C'est au studio 130 de la Plaine Saint Denis (93), qu'on été mis en boite pendant quatre jours les dix émissions de Dance Floor. Ce jeu animé par Laurence Boccolini, qui fait son grand retour sur TF1, et ambiancé par Dj William Geslin, un ami de Michaël Youn qui a joué dans Les 11 Commandements, ne restera que deux semaines à l'antenne, et sera diffusé en quotidienne dès le lundi 8 septembre à 18h15.

L'émission est découpée en 3 manches. Pendant la première, les six candidats s'affrontent 2 par 2, sur un des trois thèmes imposés. A la fin de chaque duel, le public présent en plateau vote pour son danseur préféré à l'aide d'un boitier. La seconde manche, appelée la Carte Blanche, voit s'affronter les trois candidats restants sur la musique de leur choix. A l'issue des trois prestations, le public vote à nouveau pour désigner les deux danseurs finalistes de l'émission. La dernière manche, est une battle finale ou les deux danseurs s'affrontent chacun leur tour sur deux chansons complètements différentes... Le public du plateau vote alors une dernière fois pour élire le gagnant du jour qui repart avec 10 000 euros et sa place pour la super finale du 19 septembre pendant laquelle le grand gagnant de l'émission remportera 50 000 euros supplémentaires.

Maintenant que les règles sont posées, Sansure vous dévoile ce qui se passe pendant le tournage... Première surprise, à l'extérieur du plateau : le chauffeur de salle vient saluer toutes les personnes du public une par une afin d'expliquer brièvement l'émission et motiver les troupes. Une attitude très appréciée et trop rare sur les plateaux télés. Seul bémol : on apprend à seulement quelques minutes d'entrer que tout le public sera debout ! Arrivé à l'entrée du studio, le boitier de vote est échangé contre une pièce d'identité. Le plateau assez original : organisé en rond, avec 4 petites fosses pour le public et 3 passerelles pour des figurants et les proches des participants, 3 murs d'images, le Dj est situé légèrement en hauteur par rapport au dancefloor, le sol du plateau est à dalles lumineuses, et un tampon élévateur fait apparaître les candidats à chaque manche.

Si l'humour de Laurence Boccolini est un atout pour l'ambiance de l'émission, Dj William Geslin n'hésite pas à se déguiser selon les thèmes musicaux abordés pendant l'émission. Mais l'animatrice ne se laisse pas faire pour autant, et n'a pas hésitée à recadrer un groupe du public un peu trop dissipé. "Vous nous empêchez de faire notre boulot" a lâché rapidement Laurence avant de reprendre son interview avec un candidat. Le tournage va assez vite, car l'émission est tournée dans les conditions du direct. Mais le stress refait surface dans il s'agit d'enregistrer à nouveau un début d'émission, et que les candidats ne sont pas habillés à l'identique que lors du précédent enregistrement. Dans la précipitation, l'équipe ne se rend pas compte que certains danseurs ont oublié certains détails qui font perdre du temps à l'enregistrement...

Justement, parlons des candidats, qui sont à chaque fois surprenant ! En vrac voici les différentes scènes auxquelles nous avons assisté : un pantalon craqué, un sein sorti de son décolleté, une demande en mariage, etc. Entre deux tournages d'émission, des battle de dance sont improvisées sur le plateau par le chauffeur de salle pour le public. Cela permet également de conserver l'ambiance dans le public.

L'émission est finalement assez originale et assez dynamique. Toutefois, on a vraiment l'impression d'avoir assisté à un mix entre Incroyable Talent (M6), sauf que le jury était le public, et NRJ Studio Live (NRJ 12), pour l'ambiance jeune et les battle de dance. Découvrez la suite sur TF1 entre le 8 et le 19 septembre 2008 à 18h15.

 
Retour à l'accueil