La participation de Novak Djokovic à l'Open d'Australie fait polémique ! #Djokogate

Il n'aura pas sa dose... de tennis.


Polémique dans le milieu du tennis. Alors qu’il laissait planer le doute sur sa vaccination, Novak Djokovic avait l'intention de finalement participer au tournoi du Grand Chelem. Le numéro 1 mondial a obtenu une « exemption médicale » afin de participer à l’Open d’Australie, qui se tiendra du 17 au 30 janvier prochain. La Fédération australienne de tennis a confirmé mardi dernier que le joueur avait obtenu cette surprenante « dérogation ».

Si on n’en sait plus, secret médical oblige, le département de la santé australien précise qu’une exemption médicale de vaccination contre le Covid-19 est possible dans 5 situations précises : avoir été infecté par le Covid-19 dans les six derniers mois (le plus probable) ; avoir été victime au cours des trois derniers mois d’une maladie cardiaque inflammatoire ; être victime d’une affection médicale aiguë grave qui aurait conduit à une intervention chirurgicale ; avoir subi des conséquences physiques graves suite à une dose précédente d’un vaccin contre le Covid ; être victime de troubles mentaux ou comportementaux.

Djokovic a demandé une dérogation médicale qui lui a été octroyée après un examen rigoureux (de sa demande) impliquant deux groupes différents et indépendants d’experts médicaux.

Le comité organisateur de l’Open d’Australie

Les règles ne semblent pas donc pas les mêmes pour tous. Car pour participer à l’Open d’Australie, les organisateurs demandent aux joueurs d’être vaccinés contre le Covid-19. Ainsi, Pierre-Hugues Herbert ne participera pas à cette compétition sportive, ayant affirmé ne pas vouloir se faire vacciner. Deux poids deux mesures ?

Une affaire politique

Au sein du gouvernement australien ce passe-droit ne passe pas. Le Premier ministre avait envisagé de refouler Novak Djokovic s'il ne justifiait pas sa dérogation. Scott Morrison attendait de pied ferme des preuves et s'il estimait qu’elles étaient insuffisantes le joueur « ne sera pas traité différemment de qui que ce soit d'autre, et il retournera chez lui par le premier avion ! »

La demande d'entrée de Novak Djokovic en Australie a donc été rejetée et son visa bloqué jeudi matin, selon le quotidien local The Age. Le 46ème sportif le mieux payé au monde selon Forbes est donc resté bloqué au vétuste centre de rétention Park Hôtel depuis jeudi matin, en attendant une décision juridique concernant son entrée sur le territoire australien… Malgré la pression de ses avocats et même le soutien du Président de la République de Serbie, l’Open d’Australie se fera finalement sans Djoko.

Je ne dirai pas si je suis vacciné ou non. C'est une affaire privée, je pense qu'il est inapproprié de demander cela à une personne. Je vous le dis, je ne sais pas si je vais aller en Australie. Bien sûr que je veux y aller. Melbourne est le tournoi du Grand Chelem où j'ai eu le plus de réussite.

Novak Djokovic au quotidien serbe Blic, en octobre 2021

Retour à l'accueil