Italie-France est une rencontre décisive pour la qualification à l'Euro 2008, qui aura lieu le 8 septembre à Milan, mais sans Raymond Domenech. Cette décision vient de l’UEFA, qui offre par conséquent un avantage aux joueurs italiens, suite à des propos tenus par le sélectionneur Français dans le journal Le Parisien / Aujourd’hui en France, le 9 août dernier. Il avait alors avoué avoir connu un match des Espoirs France-Italie avec un arbitre acheté en 1999. En plus de sa mise à l’écart pour ce match, Domenech devra payer une amende de 6 000 euros pour avoir “discrédité le football”, selon l’UEFA. De son côté, la Fédération Française de Football a signalé que le sélectionneur et la fédération feront appel de cette suspension, car ils ne l’acceptent pas. Pour information, et comme le souligne Le Parisien, Otto Baric, le sélectionneur de l’Albanie, a écopé d’une amende de 1 825 euros la semaine dernière pour propos homophobes. Alors que “discréditer le football” vaut un match de suspension et 6 000 euros d’amende. Ce qui est donc trois fois plus grave que l’homophobie pour l’UEFA… Honteux ?


SOUVENIR SANSURE : Nous avions déjà parlé de Domenech le faux-cul il y a quelques jours...

 

Retour à l'accueil