“Comment réduire les émissions de CO2 en restant devant votre ordinateur, connecté à internet ? En utilisant le moteur de recherche Blackle ! Imaginé et créé par la firme Google, il n’est autre que son clone, mais entièrement noir à la place d’être blanc. Une page blanche consommerait en moyenne 74 watts contre 59 watts pour une page noire...” Tout cela est faux ! Sansure affiche la vérité sur vos écrans, noir sur blanc.

Afficher une image noire nécessite moins d'électricité que pour une image blanche... uniquement si vous utilisez un écran qui date de plus de 10 ou 15 ans ! De nos jours, la très grande partie des internautes disposent d'écrans plats. Ces écrans utilisent des pixels qui sont allumés en permanence, que l'image soit blanche ou noire ! Sur le blog officiel de Google, Bill Weihl confirme cela et indique même qu'afficher une image sombre aurait tendance à utiliser légèrement plus de Watts que pour une image claire : tout l’inverse ! Sur la page d'accueil de Blackle, l'indication “142,651.310 Watts/heure économisés” semble dès lors beaucoup moins fiable qu'elle ne prétend l'être... De plus, ce site a été lancé depuis janvier 2007, et 2 ans plus tôt il y avait déjà eu une tentative amateur d’un Google Black… Finalement, Blackle est un énorme coup de pub pour une société australienne Heap Media, qui est à l’origine de ce Google sur fond noir. Vous avez dit idée lumineuse ?

Retour à l'accueil