C’est lors d’un week-end festif que se sont réunis dans le Beaujolais, plusieurs centaines d’habitants de villages aux noms loufoques ! Les habitants de Cessales (Haute-Garonne)  ont ainsi rencontré ceux de Saint-Arnac (Haute-Vienne), avant de trinquer avec les villageois de Montéton (Lot-et-Garonne). “Quand on dit d'où on vient, on se fait un peu chambrer, alors aujourd'hui c'est un peu un clin d'oeil pour montrer qu'on est connu”, sourit un habitant de Bouzillé (Maine-et-Loir). Moins enthousiastes, certaines communes ne peuvent être représentées suites à des querelles ayant toujours existées ! Principalement à cause des conseillers municipaux, ayant un léger manque d’humour, et ayant surtout refusé de verser le montant nécessaire à la venue d’une délégation, qui s’élèvent à environ 50 centimes d’euros par habitant… Et, comble de l’ironie, la commune de Rancon (Haute-Vienne) a dû renoncer à la fête ! Mais habiter un village au nom burlesque n’est pas toujours chose facile ! Allez expliquer que vous êtes un habitant de Trécon (Marne), village où d’ailleurs Monsieur le Maire doit défendre seul avec sa femme l’honneur de sa commune, dont le conseil municipal aurait refusé de verser le don. Alors ça pour être con, c’est vraiment… très con ! Quoi qu’il en soit, la manifestation sera reconduite l’année prochaine dans la sympathique commune de Vatan (Indre), reste encore à voir si avec un nom pareil, ça vaut vraiment le coup de se déplacer !

Retour à l'accueil