Coup dur pour les deux lolitas : leurs maison de disques respectives ont décidé de se séparer d'elles pour des raisons commerciales principalement. Tout d'abord Warner, la maison de disque de Paris Hilton, n'est pas satisfaite des ventes de son premier album sorti l'été dernier, et estime que la jeune femme montre un désintérêt pour sa carrière musicale. Le label a donc décidé de casser le contrat. Enfin Universal, qui est en cours de fusion avec le groupe BMG, compte se séparer du catalogue de son label Zomba, dans lequel on retrouve Britney Spears. Ce label serait alors vendu à ses concurrents... si ils en veulent ! Les frasques répétées des deux lolitas ont dû également être prise en compte par ces deux maisons de disques pour leur montrer la porte de sortie...

Retour à l'accueil