Selon Le Parisien, c’est le projet du Conseil général des Yvelines qui pourrait sortir de terre. Conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte, le circuit  serait le premier au monde à viser le label Haute Qualité Environnementale. Celui-ci aura une longueur de 4,5 kilomètres, dont une ligne droite de 1 000 mètres et 11 virages. Les tribunes de 120 000 places proposeront une vue sur l’ensemble du Grand Prix, et un centre de congrès permanent est prévu au dessus des stands. Situé près de l’usine de Renault Flins, la marque y projetterai aussi de faire de ce circuit  un futur centre d’essais. Les travaux de ce circuit vont débuter par des fouilles des sols.

Mise à jour du 14/05/09 :
Selon la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Chantal Jouanno, qui s’est exprimé dans Le Parisien de ce jour, “le terrain choisi pour accueillir ce projet est situé juste au-dessus d’une nappe phréatique qui alimente en eau potable 600 000 personnes en région parisienne”. De plus, le projet est situé en zone inondable, zone qui à l’origine était prévue pour accueillir de l’agriculture biologique, et donc pas adaptée car également proche de la zone urbaine et engendrerait des problèmes d’insonorisation aux riverains. Beaucoup de couacs qui pourraient faire échouer la réalisation de ce nouveau circuit de F1… A suivre.
Retour à l'accueil