Les Dessous du Culte : Koh-Lanta ! (Vidéos) #KohLanta

Coulisses, héros, production, …


Les Dessous Du Culte ce sont des articles 100% anecdotes avec des révélations sur des moments de télé ou des faits médiatiques très connus. Vous pensiez connaitre ces images et ces séquences culte, mais la réalité en coulisses a été toute autre… Pour ce 20ème dossier nous vous proposons de revenir sur une émission qui fête ses 20 ans cette année : Koh-Lanta.

La première pierre du jeu d’aventure a été posée à Fort Boyard, au printemps 2000. Lors de la venue de l’équipe télé Suédoise sur le monument, celle-ci expose le concept, de ce qui s’appelle à l’époque « Expédition Robinson ». Adventure Line Productions propose l’idée à TF1, alors qu’elle ne souhaitait pas de télé-réalité. 25 saisons diffusées plus tard, Koh-Lanta n’a plus à rien à prouver et cartonne à chaque édition, notamment grâce à une « fan base » très importante. Mais au départ cela n’était pas gagné…

La première saison indiffusable !

Dans son livre « Pouvoirs », l’ancien patron de TF1 Étienne Mougeotte détaille rapidement les débuts compliqués de l’émission, qui s’appelait « Les Aventuriers de Koh-Lanta » lors de la première saison en 2001. La présentation est confiée au motard Hubert Auriol et la voix off est assurée par Denis Brogniart, alors journaliste de sport. La livraison des premières émissions a carrément fini à la poubelle :

Lorsque mon adjoint Xavier Couture découvre les épisodes de la première édition, il est catastrophé. C’est indiffusable en l’état. Le montage est raté, ça ne fonctionne pas. Tout va devoir être remonté avec le producteur Franck Firmin-Guion pour rendre la compétition moins heurtée, l’esprit d’équipe plus présent, l’aventure humaine plus forte, le rapport à la nature plus authentique. La mécanique du jeu sera améliorée dans les saisons suivantes. L’émission s’est imposée comme un programme phare de la chaîne grâce à Denis Brogniart, enthousiaste aujourd’hui comme au premier jour.

Pouvoirs de Etienne Mougeotte

Ce que fait Denis Brogniart hors caméras

Les fantasmes vont bon train sur ce que fait Denis Brogniart en dehors des séquences de jeu et du conseil notamment. Est-il dans un hôtel de luxe ? Aide-t-il les candidats naufragés ? Forcément, l’animateur dispose d’un certain confort, que ce soit en termes d’alimentation et d’hébergement, qu’il partage avec les autres membres de la production sur la « base vie ». Des lieux qui peuvent être des maisons ou bungalow dans le meilleur des cas ou des containers transformés en chambres dans le pire des cas.

En plus de pratiquer des footings sur la plage ou en pleine nature, Denis Brogniart a également la possibilité d’emmener un vélo d'appartement, afin de continuer à pratiquer ses activités physiques dans un cadre paradisiaque entre les tournages. Et quand le tournage a lieu en même temps que des vacances scolaires, sa femme et ses enfants viennent même le rejoindre !

Pendant les poteaux, qui peuvent durer plusieurs heures, Denis Brogniart n’a pas trop le temps de s’ennuyer. L’animateur prépare, avec la production, le conseil final. En revanche, il a beaucoup plus de temps pendant l’orientation par exemple. Une attente entre les aller-retour des candidats qui lui permettent d’avoir un livre le plus souvent.

Dans sa loge, à proximité des jeux, Denis Brogniart a quelques friandises à disposition, comme de l’ananas frais, une tablette de chocolat et des boissons fraiches. Un autre accessoire indispensable : le parapluie, aussi bien pour les fortes chaleurs que pour les fortes pluies qui peuvent survenir à tout instant dans certaines régions.

L’animateur contribue aussi à désorienter les candidats. Même s’il porte toujours une belle montre au poignet, elle est volontairement déréglée !

Les astuces de la production

On ne parle pas ici de triche, mais d’éléments de dynamisation. Par exemple la production, qui applique rigoureusement le format de Koh-Lanta, ajoute parfois des noix de coco ou du manioc à quelques pas des campements des aventuriers. Une surprise pour eux, qui pensent alors être passé à côté d’un trésor, alors qu’il n’y en avait effectivement pas la veille. Autre surprise, mais moins joyeuse : des jeux de « mort subite » qui créent la stupeur dans les équipes, à l’image de l’épreuve d'immunité où le dernier est éliminé sur-le-champ ou encore la course des sacs.

En amont, la production briefe les candidats sur plusieurs choses. Notamment sur la flore et les animaux qu’ils sont susceptibles de croiser, le nom des coquillages et des plantes toxiques, les espèces protégées, etc. De la même façon, on leur indique les différentes zones annexes à leur camp, souvent délimités par des cordes : l’endroit où se trouve le matériel technique et les caméras, la localisation de l’infirmerie et les dangers naturels comme les trous ou les falaises. Et tout est prévu en cas de pépin de santé ou d’accident.

Les moyens médicaux d’urgence et l’infirmerie

La sécurité et la santé sont très importants sur l’île. Une infirmerie est systématiquement construite à proximité des concurrents, parfois sur une autre île, mais toujours à moins de 15 minutes. Et si le médecin estime qu’il y a une urgence à intervenir, il peut déclencher un vol en hélicoptère pour aller chercher et évacuer le malade vers l’hôpital le plus proche. De plus, un infirmier urgentiste est présent 24h/24 sur l’île des concurrents et une radio d’urgence est disposée sur chaque camp. Et quand Denis Brogniart annonce à un candidat qu’il quitte le jeu pour une raison de santé, le médecin ne donne aucune précision à l’animateur afin de ne pas briser le secret médical.

On m'a placé dans cette infirmerie où il faisait noir. Je n'ai ni mangé, ni bu de boissons sucrées, ni eu le droit de prendre une douche jusqu'au moment où le verdict définitif du médecin est tombé.

Samuel (Koh-Lanta : Les 4 Terres) à Télé Loisirs

Focus sur 3 héros : Moundir, Claude et Teheiura

Moundir Zoughari reste celui qui a créé les plus grandes tensions sur Koh-Lanta. Notamment quand le camp de son équipe a été pillé par l’autre équipe, vainqueur d’un jeu. Mais aussi lorsqu’il a failli en venir aux mains après son élimination au conseil. S’en est suivi une tirade devenue culte :

Claude Dartois est le seul candidat à avoir réussi l’épreuve d’orientation trois fois. Dans « L’île des Héros » le chauffeur de maître a été le premier à trouver son poignard après 3 heures 48 minutes de recherches. Il a été 3 fois finaliste, trois fois aussi sur les poteaux, mais jamais grand gagnant...

Teheiura Teahui a tenté sa chance à 4 reprises au casting de Koh-Lanta. La première fois il est trop timide lors de l’entretien. A la seconde et troisième tentative il n’a même pas été recontacté… Il participe alors à Total WipeOut sur M6 qui sera un déclic, aussi bien pour affirmer sa personnalité que sur sa façon de s’exprimer. Sa quatrième candidature au programme du dépassement de soi incontournable de TF1 sera la bonne.

Le saviez-vous ?

  • Yann Le Gac, créateur de jeux chez ALP et qui incarne aussi le célèbre Père Fouras, est à l’origine de l’épreuve des poteaux, qui n’existe pas dans les versions étrangères. L’idée lui est venue, dès la seconde saison, en observant tout simplement des pélicans perchés ! Il est aussi l’inventeur de la redoutable épreuve d’orientation.
     
  • Un épisode couterait près d’un million d’euros à produire, contre 3 millions d’euros de recettes publicitaires estimées pour TF1.
     
  • Les contrats des candidats prévoient un salaire correspondant au SMIC, auquel s’ajoute au minimum 4 000 euros de droits à l’image pour une première participation. Une somme qui double ou du triple pour des « retours de héros ».
     
  • Denis Brogniart possède un stock de 50 chemises par édition. Il en change donc régulièrement entre les prises, même si son staff lui place des dispositifs anti-transpiration entre son tee-shirt et sa chemise.
     
  • Pour les 20 ans, une saison « all stars » sera tournée au printemps et diffusée d’ici la fin de l’année sur TF1. Un anniversaire qui sera également riche en nouveautés pour les aventuriers chevronnés. Au casting, annoncé de haut niveau par Denis Brogniart, tout le monde espère retrouver de grands héros.

     

Sources : Le Parisien, Society, Télé 7 Jours, Télé Loisirs, NRJ, TV Mag.

Retour à l'accueil