Paris Match s’est-il trompé sur la vidéo du crash de l’A320 ? #CrashA320

Après avoir publié les photos choc des corps des frères Kouachi, l’hebdomadaire est de nouveau au cœur d’une polémique au sujet d’une vidéo de l’Airbus A320 de la compagnie Germanwings.


Paris Match a publié la semaine passée un papier sur une vidéo chaotique et violente de quelques secondes, filmée avec un mobile, par un passager, peu de temps avant le crash. La provenance, selon le journal, est une source proche de l’enquête qui a récupéré des puces de téléphones dans les décombres. Sa véracité serait confirmée avec le son de la seconde boite noire retrouvée. Des cris qui font froid dans le dos, et des bruits métalliques qui font penser au pilote qui tente de forcer la porte du cockpit…
Mais aucune image n’a été diffusée. La rédaction a confié qu’elle avait eu la vidéo entre les mains, l’a regardée et écoutée, plusieurs dizaines de fois, mais qu’elle ne l’a pas… Alors forcément ça intrigue, beaucoup. Des journalistes ont enquêté autour de ce scoop, afin de savoir quelle est cette fameuse vidéo retrouvée, sachant que le procureur de Marseille et les gendarmes en charge de l’enquête ont formellement démenti l’existence de telles images.

Comment Paris Match peut être certain à 100% de l’origine de cette vidéo ?

Plusieurs possibilités. Soit la vidéo a été envoyée depuis l’avion avant le crash, mais c’est très peu probable car aucune famille n’a indiqué avoir reçu quelque chose. Soit elle a été récupérée sur place, dans les débris, par des journalistes, car deux médias étrangers ont été vu et interpellés à proximité de la zone des débris. Soit elle a été transmise par un gendarme. Soit c'est un faux. Et là où Paris Match est fort, c’est qu’il retourne le scandale de cette vidéo contre les autorités. A la question “Le lieutenant-colonel de la gendarmerie française Jean-Marc Menichini prétend que la vidéo est fausse. Que répondez-vous ?” l’enquêteur Frédéric Helbert botte en touche : “Est-ce qu’il l’a vue ? De quelle vidéo parle-t-il ? Est-ce qu’il parle de la même vidéo ? Ce sont des questions que je lui retourne. Il dit qu’une vidéo est fausse mais est-ce qu’il l’a vue ? Cela veut dire que la vidéo existe, il prouve son existence alors…”

Et si Paris Match s’était fait leurrer par une fausse vidéo ?

Depuis le 25 mars circule une séquence qui correspond au récit de l’hebdomadaire (capture ci-dessus). Le problème c’est que cette vidéo a été tournée en décembre 2014, à l’intérieur du vol AA280 qui reliait Séoul à Dallas, lors d’une tempête au Japon. Le journaliste indépendant William Reymond a révélé cette vidéo, et l’existence d’une autre de 15 secondes retravaillées. La bande son correspond au récit de Paris Match… Troublant. Rue 89 accable aussi Paris Match, en affirmant que Frédéric Helbert “n’inspire pas vraiment confiance” : “Après avoir publié un reportage sur des crimes commis à Gaza en août 2014, certains sites l’ont accusé, preuve à l’appui, de l’avoir bidonné.”

Espérons que la vérité soit faite sur cette vidéo, et la suite de l’enquête autour de cette catastrophe aérienne...

Retour à l'accueil