geste-banane-prepare.jpg

On pensait que le geste de Dani Alves était spontané, pourtant c’était un coup de communication bien orchestré en amont. Dimanche 27 avril dernier, le joueur du FC Barcelone reçoit à ses pieds une banane, qu’il ramasse et mange avant de tirer son corner. L’image fait le tour des médias, et est rapidement soutenu par plusieurs joueurs se mettant en scène, sur les réseaux sociaux, en train de manger le même fruit en signe de soutien et dénoncer le message raciste du jet de banane.

Mais 15 jours avant, le père de Neymar, un autre joueur qui avait subi la même insulte, avait fait appel à une agence de communication brésilienne afin de trouver une solution à ce problème récurrent sur les terrains de foot. La réponse a été préparée, et l’agence Loducca a afin profité de Dani Alves pour la lancer, selon la une du journal local Folha de Sao Paulo. Dani Alves était donc bien au courant du projet autour de Neymar. Ce dernier a ainsi publié quelques heures après l’incident un cliché sur Instagram, posant avec son fils et équipés de bananes, avec le slogan “Nous sommes tous des singes”. D’autres joueurs ont suivis le buzz en reprenant le même procédé, jusqu’à l’apogée avec le Premier ministre italien qui a mangé une banane devant les objectifs en recevant des footballeurs. L'agence de communication se défend à travers un long communiqué sur sa page facebook, et affirme vouloir ainsi soutenir simplement des joueurs victimes de racisme.

Découvrez le spot de campagne :


Revoir le geste de Dani Alves :

Retour à l'accueil