op-tv-remboursee.jpg

La victoire de l’Équipe France à la Coupe du Monde de football 2010 qui est peu probable, peut-elle vraiment vous faire rembourser votre achat high-tech ? Carrefour, Saturn, Rue du Commerce, TomTom, … ces enseignes vous proposaient ces dernières semaines de vous indemniser votre téléviseur, ordinateur, ou GPS. Mais comment ces opérations commerciales sont-elles conçues ? Pour qui y’a-t-il le plus de risques de perdre de l’argent ?

Chez Carrefour, si vous achetiez un téléviseur de 94 cm minimum, il vous sera remboursé à 100% en bons d'achat si les Bleus gagnent la finale, ou de moitié si ils sont la perdent, ou à 25% si ils sont en demi-finale.
Chez Saturn, si vous achetiez un ordinateur ou un téléviseur, ils vous seront remboursés par virement si la France gagne la Coupe. Chez Rue du Commerce, si vous commandiez un téléviseur Acer, il vous sera remboursé en bons d'achat si la France remporte la finale. Chez TomTom, si vous achetiez un GPS Go Live, il vous sera remboursé par virement si les Bleus remportent le Mondial. Si stratégiquement c’est chez la première enseigne que vous avez le plus de chance de “gagner”, comment font ces enseignes et marques pour organiser sans risques ces opérations marketing fortes ?

Tout est bien réfléchi, vous vous en doutez bien. Pour tenir leur promesse, les magasins et fabriquants souscrivent à une assurance spécialisée dans le risque promotionnel. D’après Lexpansion.com, Backstage Assurances fait parti de la poignée d’agences françaises à gérer ce type d’opérations commerciales. Elles couvrent ainsi les risques et calculent les primes selon les ventes des produits et les probabilités de gagner, et ce pour chaque pays. En effet, la France n’est pas la seule à voir fleurir ces offres. Pour Tom Tom, ce sont les consommateurs de 8 autres pays qualifiés pour le Mondial qui sont face à la même promotion ! Ainsi le risque et la prime sont équilibrés et calculés sur l’ensemble de ces pays…

Mais pour Carrefour et Saturn, l’opération n’a lieu que dans l’hexagone… Malin, Saturn avait déjà fait la même promotion en 2006 mais en Italie ! Alors quel intérêt s’il existe des risques pour ces enseignes ? La notoriété et l’image de marque ! “Nous sommes leader européen de la distribution de produits blancs et bruns, mais en France, malgré 33 magasins et une forte croissance, nous souffrons toujours d'un déficit d'image au plan national” soupir Saturn. Pour le partenaire officiel de l’Équipe de France qu’est Carrefour, ce type de procédé rentre dans leur sponsoring, et est une belle occasion d’écouler du stock et surtout de faire acheter des produits alimentaires aux clients ! Alors qui va gagner le match… Les consommateurs, les enseignes, les Bleus ? Réponse le 11 juillet prochain.

Le + de SANSURE : La saga publicitaire des Bleus et son business par Culture Pub !

Retour à l'accueil