Coups de coudes, de poing, tacles, tirage de cheveux, … Le football féminin peut parfois être très très violent ! Lors d’une demi-finale entre la BYU et le Nouveau Mexique, la numéro 15 de cette dernière équipe, Elizabeth Lambert, a été extrêmement violente. A tel point qu’elle a été suspendue à vie, et c’est la moindre des choses vu ses gestes inacceptables. Regardez :

Retour à l'accueil