ardisson-vsd.jpg

L’animateur producteur de Canal+ accorde cette semaine une interview au magazine VSD dans laquelle il taille des costards noirs ! Au sujet de la présence de Stéphane Guillon dans son émission Salut les Terriens, Thierry Ardisson “ne voulais plus qu’il fasse le portrait de l’invité, comme chez Stéphane Bern. Tu n’invite pas quelqu’un pour l’insulter !” Sans doute un message adressé à Laurent Ruquier et ses deux Éric dans On n’est pas Couché sur France 2... Justement, France Télévisions en prend surtout pour son compte, même si il y a présenté Tout le monde en parle entre 1998 et 2005.  “Aujourd’hui les chaînes du service public n’ont plus l’ambition de marier le fond et le fun. Soit tu as Franz-Olivier Giesbert, soit tu as Patrick Sébastien. Mais ce qui serait intéressant, c’est l’intelligence de Giesbert et le spectacle de Sébastien dans la même émission […] Quand je vois que le service public nous propose en soirée une émission avec Laurie Cholewa qui reçoit Élodie Gossuin, c’est vraiment nul à chier. Même si je n’ai rien contre Laurie Cholewa…” Enfin, au sujet de Jean-Luc Delarue et de ses déboires avec la drogue, Thierry Ardisson estime qu’il est plus à plaindre : “la drogue, j’en ai pris beaucoup. Je l’ai toujours dit, je ne m’en suis jamais caché. Maintenant si un animateur peut se taper 4 grammes de coke par jour et être aussi peu sanctionné par sa chaîne, je trouve ça bizarre… C’est presque une incitation à la défonce.” L’intégralité de son interview est à découvrir dans VSD actuellement en kiosque.

LE + DE SANSURE Regardez la dernière provocation de l’homme en noir
jeudi soir dernier sur le plateau de Michel Denisot :

Retour à l'accueil