foot-emplois-france-copie-1.jpgRévélations de l'Union des Clubs Professionnels de Football à travers un long document, réalisé par Ernst & Young, sur les impacts économiques et sociaux liés au football. Leur salaire élevé est souvent sujet à polémique, notamment quand les joueurs traversent des scandales. Pourtant les footballeurs professionnels rapportent également beaucoup d'argent à la France. Ainsi, pour la saison 2010-2011 de Ligue 1 et de Ligue 2, le chiffre d'affaires direct et indirect serait de près de 5 milliards d'euros, et 25 000 emplois ont ainsi pu être créés autour du football, dans les secteurs de la sécurité, de la restauration, des paris, des médias, et du batiment. De plus, en ce qui concerne les cotisations sociales, salariales et de l'impôt sur le revenu, cela représente près de 322 000 euros par joueur, soit un total de 1,3 milliard d'euros ! Mais ce n'est pas tout, les collectivités locales encaissent aussi de l'argent : le Paris Saint-Germain reverse plus de 6 millions d'euros de taxes et d'impôts locaux, l'Olympique de Marseille paye 4,5 millions d'euros, l'Olympique Lyonnais signe un chèque de 4 millions d'euros, et les Girondins de Bordeaux règlent 2,8 millions d'euros. A noter que les joueurs de football sont bien évidemment concernés par la nouvelle tranche d'imposition à 75% prévue pour 2013...

Retour à l'accueil