public-sex-tape-fake-adele-copie-1.jpg

Comment le magazine du groupe Lagardère a t-il réussi à se faire berner par une vidéo porno amateur ? Vendredi, l'hebdomadaire people a mis en kiosque un numéro proposant une double page sur la sex tape de la chanteuse anglaise. Une révélation qui a évidemment fait un buzz important sur internet, certains sites annonçant même sans vérification une mise en ligne imminente de la vidéo. Mais cette annonce a fait l'effet d'une bombe outre-manche. Dans le Daily Mail, les avocats d'Adele ont indiqué qu'elle “n'apparaît pas dans une sex tape, contrairement à ce qu'indique l'article. Ces informations sont fausses et diffamatoires. Notre cliente entame une action en justice contre le magazine”. Effectivement, les extraits diffusés dans Public sont en réalité des extraits d'une vidéo amateur postée sur le site Xhamster (strictement réservé aux adultes). Relevant un commentaire soulignant une ressemblance avec l'artiste, un malin a donc trouvé un bon moyen de vendre ces images plusieurs milliers d'euros au magazine... Piégé par cette fausse publication et probablement par un procès couteux, le magazine va maintenant devoir retravailler sa copie pour ne pas décevoir ses 3 millions de lectrices...

Retour à l'accueil