Faux concert, gestes humiliants, fans déçus,… leur passage à Paris il y a quelques jours laisse à gout amer ! Sansure revient sur les évènements qui laissent penser que le groupe de rock allemand se fout de son public.

• Un faux concert au Showcase :

Mercredi 28 octobre, le groupe a proposé un concert privé au Showcase à Paris. Une soirée qui a rassemblé près de 300 jeunes, dont certains ont patienté pendant plus de 10 heures pour les voir ! Et la guerre a fait rage entre les premiers rangs pour essayer d’être au plus près des artistes. Mouvements de foule, chaleur, vomit, malaises, ... l’ambiance était insupportable selon le Nouvel Obs. Toute cette agitation pour un show… en hologrammes ! Le show était en réalité la diffusion sur scène en fausse 3D d’un concert enregistré il y a quelques mois ! Plusieurs chansons ont été proposées grâce à ce procédé, malgré un problème technique. Mais à 22 heures, Bill Kaulitz et son groupe montent enfin sur scène… pour seulement 3 chansons ! Un fiasco qui a laissé sur leur faim la plupart des fans, qui sont repartis frustrés et déçus… Regardez leurs hologrammes :



• Des gestes humiliants :

Les Tokio Hotel était logés, la veille de ce show, au Plaza Athénée à Paris. De nombreux fans attendaient au pied de l’hôtel une éventuelle apparition ou sortie du groupe, mais ils sont restés dans leurs chambres. Jusque là c’est relativement normal. Ce qui l’est beaucoup moins, c’est ce que l’on peut lire sur le compte twitter de Mixbeat qui déclare que “Le chanteur balance des crottes de nez depuis sa suite”...
Pire, en avril dernier, c’était le guitariste qui avait frappé une jeune femme au visage parce qu’elle l’avait reconnu ! Pour avoir tapé au carreau de sa voiture, Tom Kaulitz lui a jeté une cigarette, que la fan avait écrasée sur son capot en réponse à cet attitude humiliante. Mais Tom était sorti de sa voiture pour lui mettre un coup au visage…

• Une déclaration surprenante :


Dans le journal Métro daté du 5 octobre dernier, le leader du groupe déclare qu’ils auraient envisagé une autre carrière si cela n’avait pas fonctionné dans la musique : “On serait sûrement des musiciens au chômage et on irait de bar en bar pour jouer un peu. Et à côté, on ferait quelques films porno pour gagner de l’argent !” Une réponse qui fait sans doute allusion au buzz que fait le groupe de rock allemand Rammstein avec son clip porno. Mais les Tokio Hotel seraient-ils vraiment prêt à se mettre ainsi en scène et assumer sans choquer leurs jeunes fans, pour de l'argent ?

On le sait parfaitement, tous ces évènements permettent au groupe de faire parler d’eux, que se soit en bien ou en mal cette publicité à la sauce scandale est toujours bonne à prendre. Pour le groupe, la mission est accomplie : une bonne promo pour leur nouvel album et pour leur tournée.

Retour à l'accueil