Les militaires de la Garde Républicaine, logés dans le palais de l'Elysée, se plaignent du mauvais état des locaux dans lesquels ils travaillent et dorment. Cet état aurait entraîné quatre cas de gale d’après les gardes, alors que le service de presse de l'Elysée a précisé que “trois suspicions de cas de gale ont été signalées durant la période estivale sur trois sous-officiers en service au palais de l'Elysée”. Mais l’affaire rebondie avec la publication sur LePost.fr de photos d’une chambre. Réalisés par un garde anonyme, les clichés appuient le manque réel d’entretien des lieux, même si ce n’est pas identique dans toutes les chambres.
Retour à l'accueil