ordre-maturite-censure-kassovitz.jpg

Le dernier film de Mathieu Kassovitz est interdit de cinéma sur l'archipel de l'Océanie. Le distributeur local ne souhaite pas revenir sur ce qu'il s'est passé en avril 1988 sur l'Île d'Ouvéa. Mathieu Kassovitz, devant et derrière la caméra, raconte dans L'ordre et la Morale la prise d'otage de trente gendarmes par un groupe d'indépendantistes Kanak. Sur fond d'enjeux politiques, l'oeuvre “attise les rancœurs et affaiblit les forces du consensus. Nous sommes une entreprise de divertissement, alors que ce film est un film polémique. Nos salles ne sont pas le lieu approprié pour le présenter.” estime Douglas Hickson, le distributeur néo-calédonien. Des faits trop récents aussi pour les spectateurs qui n'ont peut être pas encore digéré l'épopée violente... Mais le réalisateur compte bien projeter son film en Nouvelle Calédonie : “on s’est battus dix ans pour faire ce film, personne n’a réussi à nous en empêcher, et tout à coup le dernier maillon de cette chaîne cède, c’est impossible…” a-t-il fermement déclaré il y a quelques jours en promotion. L’Ordre et la Morale au cinéma le 16 novembre 2011.

Retour à l'accueil