dernier-etage-huissiers.jpg

La justice face à la justice, ce n’est pas du cinoche. Selon la Chambre nationale des huissiers de justice, l’affiche du film “Dernier étage, gauche, gauche”, représentait “une incitation à la violence” pour leur profession, et a demandé son retrait des panneaux d’affichage et une amende forfaitaire de 10 000 euros.. Sur la photo, Hippolyte Girardot, qui joue le rôle d’un huissier, est bâillonné dans une baignoire. Mais la justice a débouté la Chambre, car ce film se présentait "comme une comédie et non comme un drame" et qu'à ce titre, il n'existait pas de "trouble illicite à l'ordre public". De plus, la campagne de promotion était prévue jusqu’à la veille de la sortie du film, jour du jugement…

Retour à l'accueil