college-boy-clip-choc-indochine.jpgLes scènes violentes et insoutenables de "College Boy" dénoncent le harcèlement à l’école. Dans ce clip, un garçon commence par recevoir des boulettes de papier de ses camarades de classe, avant d'être tabassé puis être crucifié et abattu par balles dans la cour de son collège américain ! Un clip certes très bien écrit et réalisé par Xavier Dolan, en noir et blanc et au format 4/3, mais qui choque et qui touche. "La question n’est pas de se demander pourquoi suis-je allé aussi loin mais qu’est-ce qui empêcherait un groupe d’adolescents d’aller aussi loin alors que le lobbying des armes aux Etats-Unis est très puissant. C’est ma vision nord-américaine, mais des gens se font lapider partout. [...] Est-ce vraiment plus violent que tous les films qui arrivent sur nos écrans tous les jours? Il n’y a pas d’ambiguïté dans le message de non-violence du clip. On est immédiatement dans l’empathie avec le personnage." a expliqué ce dernier au journal Le Parisien. Indochine refuse vouloir faire le buzz avec cette vidéo et n'a pas besoin de cela pour remplir ses salles de concerts, mais assume ce choix artistique dérangeant. A la télé ce clip ne devrait pas être diffusé avant 22 heures selon le CSA, ce qui a déjà fait réagir le réalisateur : "On voit tellement de scénarios racistes, violents, dégradants notamment pour les femmes. Cela me paraît absurde que ce clip soit censuré..."

Retour à l'accueil