Will Smith gifle Chris Rock aux Oscars après une blague sur sa femme ! (Vidéos) #Oscars #WillAndChris

C’est l’image choc des Oscars 2022.


Un happening qui n’était pas prévu avec la blague. La prestigieuse soirée américaine, diffusée dimanche dernier, a pris une tournure très différente quand Chris Rock a lancé la séquence du meilleur documentaire. Avant d'ouvrir l'enveloppe révélant le nom du vainqueur, l’humoriste a fait une blague déplacée sur Jada Pinkett Smith, la femme de l'acteur Will Smith. Cette dernière souffre de calvitie, en raison d’une maladie auto-immune, l’alopécie, qui s’attaque aux follicules pileux et qui provoque une chute plus ou moins importante des cheveux.


Dans son discours, le maître de cérémonie a comparé Jada au personnage du film À armes égales, sorti en 1997, dans lequel Demi Moore joue le rôle d'une militaire qui a le crâne rasé. Cela n’a pas fait rire le couple. Placé à proximité, Will Smith est immédiatement monté sur scène pour gifler Chris Rock ! Le tout devant un parterre de stars d’abord surprises, puis choquées par cette réaction inattendue. « Laisse le nom de ma femme hors de ta putain de bouche » a conclu l’acteur depuis son fauteuil. Une perte de sang froid qui a évidemment consterné beaucoup de spectateurs et d’internautes. Sur les réseaux sociaux, le clash est devenu viral et des détournements pour en faire un même, à l’image de « Batman VS Robin », ont plus ou moins bien étés accueillis...

Je suis heureux que Chris Rock aille bien. Will n'a manifestement rien appris sur le tournage d'Ali. Ses coups de poing sont manifestement aussi inoffensifs que son rap !

Judd Apatow, réalisateur

La violence ce n’est pas ok. Les coups ne sont jamais la réponse mais c'est la deuxième fois que Chris se moque de Jada sur la scène des Oscars ce soir et qu'il tourne en dérision son alopécie. Se moquer de quelqu'un atteint d'une maladie auto-immune c'est mal. (...) C'est cruel. Ils doivent tous les deux respirer un grand coup.

Sophia Bush, actrice

La violence est-elle la solution quand une blague déplaît ?


Pour certains, cette gifle a été le moment le plus spontané, le plus authentique et le plus sincère de la cérémonie. Pour d’autres, c’est une violence inutile et injustifié. Même les excuses formulée par Will Smith, en larmes, alors qu'il recevait pour la première fois de sa carrière la statuette du meilleur acteur, n’ont pas convaincus. Cette star mondiale, visiblement à fleur de peau, ne donne pas le bon exemple pour ses millions de fans.

Je sais que, quand on fait ce métier, il faut supporter les plaisanteries, les rumeurs, les mensonges. Quand on est acteur, même quand on ne vous respecte pas, il faut toujours faire bonne figure. […] Je veux m'excuser auprès de l'Académie et auprès de tous mes collègues nommés. […] L'art imite la vie : je ressemble à un père fou. Tout comme ils ont dit à propos de Richard Williams. Mais l'amour vous fera faire des choses folles.

Will Smith aux Oscars

22 secondes censurées à la télé américaine.


La chaîne américaine ABC, qui retransmettait la cérémonie en léger différé, a coupé le son juste après la scène de la gifle. Les 15,36 millions de télespectateurs devant leur télé n'ont donc pas tout compris. Mais le dialogue entre Will Smith et Chris Rock était parfaitement audible sur des télévisions étrangères, comme en Asie et en Europe. Il faudra bien plus que le célèbre « flash » utilisé dans la saga Men In Black pour faire disparaitre ce clash. L’Académie des Oscars a demandé l'ouverutre d'une enquête.

Il y a 10 ans, en février 2012, Jean Dujardin avait crié « Ouah, putain, génial, merci ! » à la fin de son discours, quand il a reçu l’Oscar du meilleur acteur pour « The Artist ». A l’époque et aussi dans un contexte totalement différent, l’insulte prononcée en français avait échappée à la censure de la Federal Communications Commission.

Retour à l'accueil