Plongée au cœur de la féérie de Noël en chiffres ! #JoyeuxNoël

Mariah Carey, marchés de Noël, bûches, parcs …


A quelques heures du réveillon, Sansure vous a concocté un dossier consacré à la fête préférée des Français : Noël ! Des chiffres et infos insolites, une virée au sein des plus beaux marchés de noël et une dégustation des délicieuses bûches préparées par les plus grands chefs en ce Noël 2021, voilà ce qui vous attend tout au long des lignes qui vont suivre. Prêt à vivre la féérie de Noël à nos côtés ? Alors embarquez à bord du traîneau Sansure, et laissez-vous guider…

 

Cet article s'écoute aussi en version podcast :

Parlons musique tout d’abord, avec un titre culte, la chanson de Noël par excellence, « All I Want For Christmas Is You » ! Interprété par Mariah Carey et sorti en 1994, le morceau a dépassé le milliard de streams sur Spotify. Il s’est par ailleurs classé à la première place du Top 100 des meilleures chansons de Noël de tous les temps sur cette plateforme. Et depuis décembre, cette chanson est écoutée près de 5 millions de fois par jour ! Rien que ça ! A noter également qu’entre 1994 et 2018, la diva a récolté 60 millions d'euros pour les droits de ce tube planétaire, soit près de 2,5 millions d'euros par an ! Des chiffres qui donnent le tournis d’autant plus quand on sait qu’elle n’a mis que 14 minutes à l’écrire…

Mariah Carey jouée 5 millions de fois par jour

Mais Noël s’est aussi et avant tout ces célèbres marchés auxquels il fait si bon déambuler, un verre de vin chaud à la main. Les premières traces des marchés de Noël remontent au 14ème siècle en Allemagne et en Alsace. Le tout premier, le fameux « Striezelmarkt » est né en 1434 à Dresde, en Allemagne. Il tient son nom d’un gâteau en pâte levée nommé « Strietzel », célèbre gâteau de Noël traditionnel de Dresde. A l’origine, le marché ne durait qu’une seule journée et vendait uniquement de la viande destinée à être consommée le soir de Noël.

Aujourd’hui, il se déroule chaque année sur la place Altmarkt qui est la plus ancienne place de Dresde. Il possède ainsi la plus grande pyramide de Noël du monde, haute de 14 mètres ainsi qu’une arche de Noël, large de 13,50 mètres. C’est depuis cette grande arche que vous pourrez avoir une vue sur tout le marché de Noël, qui attire à lui seul chaque année, près de 3 millions de visiteurs. L’Allemagne est sans aucun doute le pays du marché de Noël par excellence, avec plus de 40 marchés importants dans tout le pays, qui sont visités par près de 85 millions de personnes chaque année, soit une moyenne de 2,1 millions de visiteurs par marché.

En France, le marché le plus populaire est incontestablement le marché de Noël de Strasbourg. Le « Christkindelsmärik » ou « marché de l’enfant Jésus », est le nom donné en dialecte alsacien au traditionnel marché de Noël de Strasbourg. Né en 1570, il est l’un des plus anciens d’Europe et a longtemps été le seul en France.

Ce sont près de 2 millions de visiteurs qui déambulent chaque année dans les allées de ce marché de noël, et qui dépensent près de 300 millions d’euros, soit une dépense moyenne de 150 euros par visiteur. Il faut dire qu’avec plus de 300 chalets, le marché de Noël de Strasbourg offre un choix considérable. Ce dernier est réparti sur 14 places, dans toute la ville. Il représente aussi à lui seul, de 15 à 20% du chiffre d'affaires annuel de certains hôteliers.

2 millions de visiteurs au marché de Noël de Strasbourg

Mais ce n’est pas tout ! Avec un budget global de 5 millions d’euros, le marché de Noël de Strasbourg représente aussi et surtout près de 250 millions d’euros de retombées économiques ! Enfin, selon le journal anglais Morpeth Herald, le marché de Noël de Strasbourg est celui qui suscite le plus de hashtags et donc de partages de photos sur le réseau social Instagram. Ce qui en fait le marché de Noël le plus instagrammé d’Europe. Il a aussi été classé en 2017 premier marché de Noël d’Europe par le site CNN Travel.

L’Alsace est la région dans laquelle on trouve le plus de marchés de Noël. On pourrait citer par exemple celui de Colmar, qui, avec ses 186 chalets, attire chaque année près de 1,5 million de visiteurs. Mais aussi celui de Mulhouse, de Kaysersberg, de Riquewhir, d’Obernai ou encore d’Eguisheim. Mais on peut aussi trouver un marché de Noël à Reims, à Lille, à Metz, à Montbéliard, à Lyon, à Toulouse et bien sûr à Paris.

La capitale propose par ailleurs pas moins d’une petite dizaine de marchés de Noël, dont les deux plus importants sont celui des Tuileries et de La Défense. Ce dernier propose d’ailleurs une formule remodelée et quelque peu réduite pour ces fêtes 2021.

200 chalets posés sur le parvis de La Défense

En effet, le marché de Noël de La Défense, qui comme la plupart revient après une édition 2020 annulée à la suite de la crise du Covid-19, passe cette année de 13 000 m2 à 7 500 m2, et compte 200 chalets seulement au lieu des 300 habituels. La société d’exploitation a diminué cette année de 20% le prix de location de ses chalets, passant ainsi de 6 500 euros à 5 000 euros. Pour l’édition 2019, le marché de Noël de La Défense avait accueilli 1,2 millions de visiteurs.

Autre ville qui offre de belles festivités pour ces périodes de fêtes : Bruxelles, en Belgique avec les « Plaisirs d’Hiver ». Au programme, un marché de Noël de plus de 200 chalets, un spectacle son et lumière sur la Grand Place, des manèges, une grande roue, une patinoire de 800 m2 couverte par un toit transparent et une piste de 60 m2 exclusivement réservée aux enfants. Les « Plaisirs d’Hiver » Bruxellois ont attiré en 2020 près de 3,3 millions de visiteurs.

Outre les marchés, l’élément important de ces fêtes de Noël c’est aussi le sapin, évidemment ! Savez-vous où se trouve le plus grand sapin de Noël de France ? Eh bien du haut de ses 30 mètres, c’est à Strasbourg sur la place Kléber, que trône fièrement le plus grand sapin de Noël de l’hexagone. D’ailleurs, pour l’anecdote, c’est en 1521 que le recours pour Noël à des sapins décorés est mentionné pour la première fois à Sélestat, en Alsace. Bien que 11 ans auparavant, un autre texte évoque une pratique plus ou moins similaire à Strasbourg. Quoi qu'il en soit, la tradition du sapin de Noël est donc bien née en France.  

Des achats de Noël à 89% en ligne

Concernant les habitudes de consommation des Français à l’approche de Noël, et selon une étude TNS-Soffres, 89% d’entre eux ont l’intention d’acheter leurs achats de Noël en ligne et 58% commencent leurs achats de Noël en Novembre. C’est d’ailleurs le Black Friday suivi du Cyber Monday qui donne réellement l’élan à ces derniers. Il est à noter aussi que 62% des Français traquent les promotions avant d’effectuer un achat de Noël. Enfin, 131 euros, c’est le budget moyen que prévoient de dépenser les familles pour leurs enfants.

Autre chiffre étonnant et qui concerne la SNCF. La compagnie de transport a vendu 1 million de billets de train en une seule journée, le 6 octobre 2021, pour des voyages ayant lieu durant ces vacances de Noël. Parmi les destinations les plus prisées on retrouve les villes de Paris, Lyon, Lille, Bordeaux et Strasbourg.

Il y a un secteur où Noël et les fêtes de fin d’années ont une place de plus en plus prépondérante également. Ce sont les parcs d’attractions ! Ces destinations rivalisent d’ingéniosité pour faire de votre séjour un instant on ne peut plus féérique.

Le parc Europa-Park situé à Rust en Allemagne par exemple, communique ces quelques chiffres ahurissants : 3 000 sapins, 10 000 boules de Noël, 1 500 paquets cadeaux décoratifs, 25 feux de camp, 2,5 millions d'ampoules, dont 6 000 guirlandes lumineuses soit 5 km au total, 500 mètres de filets lumineux ou encore 1 000 guirlandes de bougies… Bref autant dire qu’il y a de quoi être pleinement plongé au cœur de la magie de Noël.

Nos amis Gaulois ne sont pas en reste, puisque pour sa saison du « Noël Gaulois », le Parc Astérix met en place « Le Village de la glisse », un espace couvert et abrité avec un décor inspiré de la fabrique à jouets du père Noël, mais aussi 5 pistes de luges, une patinoire de 400 m2 et un petit marché de Noël situé autour d’un brasero géant en forme de casque d’Astérix.

7 km de guirlandes dans les parcs Disneyland Paris

A Disneyland Paris, vous êtes conviés à un « Noël enchanteur », et pour se faire, ce ne sont pas moins de 7 km de guirlandes qui sont réparties sur les deux parcs et sur les sapins. 11 604 boules de Noël, 78 sapins naturels sans compter le majestueux sapin situé sur Main Street USA qui mesure 24 mètres, pèse 24 tonnes et qui est orné de 1000 objets de décorations. Ce sont aussi plus de 37 000 fleurs, plantées en 4 jours seulement par les équipes horticulture du parc. Enfin, 200 nouveaux costumes ont été produits pour Mickey et sa parade étincelante de Noël.

Le parc Liseberg, à Göteborg en Suède, ne passe pas non plus à côté de la fête : 5 millions de lumières de Noël y scintillent et on y trouve l’un des plus grands marchés de Noël du pays ainsi qu’un village médiéval.

Jusqu’à 250 euros pour une bûche de Chef

Comment finir un bon repas de Noël sans sa traditionnelle bûche ? En ce Noël 2021, il y en a pour tous les goûts et surtout pour tous les prix. Voici une petite sélection. La maison Angelina revisite son célèbre Mont-Blanc en proposant une Forêt de Mont-Blanc, avec des sapins alléchants au prix de 89 euros. Le chef pâtissier Adrien Bozzolo du Mandarin Oriental propose un trompe l’œil en forme de décoration de Noël. Intitulée « Goutte d’eau », la bûche est proposée à 98 euros.

Un beau sapin vert parsemé d’étoiles, la bûche « Fleur de pistache » est la création 2021 du chef Christophe Michalak et elle est au prix de 80 euros. Cyril Lignac propose une jolie bûche chocolat passion, toujours à un prix très raisonnable, 45 euros. Raisonnable aussi, le prix de la bûche Dulce, yuzu et kumquat du chef Philippe Conticini. Sa gourmande création vous coûtera 48 euros. La « Bûche Family » quant à elle est constituée de cinq rochers symbolisant la famille avec ses petits renardeaux, c’est une création du chef Yann Couvreur et qui est vendue 90 euros. La bûche la plus chère de ce millésime 2021 est signée Pierre Hermé, sa bûche d’exception infiniment Praliné Pistache est au prix de 250 euros.

Maintenant que vous savez tout sur Noël, vous allez pouvoir épater vos amis et votre famille pendant les repas ! Toute l’équipe de Sansure vous souhaite de très belles fêtes de fin d'année et rendez-vous dès le 3 janvier pour de nouveaux articles.

Retour à l'accueil