Une agence propose une campagne anti-vaccin Pfizer à des influenceurs ! #Pfizer

Des méthodes complotistes dénoncées par plusieurs youtubeurs.


Qui se cache derrière est cette mystérieuse campagne ? C’est l’énigme de tente de percer des journalistes et des professionnels de santé en ce début de semaine. Plusieurs youtubeurs et tiktokeurs ont reçu il y a quelques jours une proposition de partenariat de l’agence Fazze qui consiste à tacler le vaccin Pfizer, notamment en évoquant son taux de mortalité. Mais le brief est strict, le client souhaite rester anonyme et il faut cacher qu’il s’agit d’un contenu sponsorisé (deux points illégaux en France). Et le budget très important, autour de 2 000 euros, pourrait tenter plus d’un influenceur…

Selon Léo Grasset, à la tête de la chaîne Youtube DirtyBiology, l'adresse de l'agence londonienne est bidon car les locaux sont inexistants ! De plus, les employés de l’agence ont des profils LinkedIn étranges, avec des expériences en Russie. Une information laissant à penser à une stratégie de dénigrement par le vaccin russe Spoutnik V. Le site Numerama s’est aussi penché sur l’affaire et révèle qu’un tableau présenté comme étant une source secrète est en réalité un élément de communication, produit à partir de la propagande qui circule au sujet du vaccin russe.

Une campagne qui surfe donc sur des méthodes complotistes, qui fleurissent de plus en plus avec l’arrivée des vaccins contre le Covid-19. Ouvrons l’œil sur ceux qui participeront à ce type de communication. Le ministère de la Santé compte suivre de très près cette affaire, selon BFM TV. Le vaccin Pfizer est massivement utilisé en Europe et 1,8 milliard de doses supplémentaires ont été commandées au début du mois.

Retour à l'accueil