Le fils d'une vice-présidente de Nike revendait illégalement des baskets ! #Nike

À l’aise dans ses baskets.


Ann Hebert, vice-présidente et manager générale de Nike en Amérique du Nord, a démissionné de son poste à la suite des révélations de Bloomberg sur les pratiques de son fils de 19 ans. Ce dernier pratiquait du recel à grande échelle de produits de la marque. Sous le pseudonyme de « West Coast Joe » et via un site dédié, il revendait des articles de streetwear, tout en utilisant la carte bancaire de sa mère pour ses activités illégales !

Joe, qui s’exposait fièrement sur les réseaux sociaux au milieu des boites, est aussi soupçonné d'avoir obtenu des chaussures via les connexions professionnelles de Ann et d’avoir ainsi récupéré des centaines de paires à moindre coût dans des magasins d'usine. Le business des baskets ne cesse d’exploser, notamment avec les modèles en édition limitée. Ces derniers se vendent très rapidement pour être finalement écoulés, beaucoup plus cher, sur des plateformes spécialisées.

Retour à l'accueil