Des Youtubeurs payés pour faire la pub du nucléaire ! (vidéos) #Andra

Les autorités préparent les générations futures à aimer la radioactivité.


L’Agence nationale des déchets radioactifs (Andra) a mis en place un important plan médias, d’environ un million d’euros par an, pour communiquer sur son projet Cigéo. Situé à Bure (Meuse), ce dernier est un énorme projet d'enfouissement des déchets nucléaires. Mais avant d’avoir toutes les autorisations nécessaires pour exploiter des puits et des galeries à 500 mètres sous terre dans l’argile, elle communique massivement, et notamment sur le web.

En 2015, l’Andra a fait appel à la revue Usbek & Rica pour créer son propre média en ligne. Les Arpenteurs, « le média des générations futures », propose ainsi 15 % d’articles qui ont pour thème l’agence nationale. Et dans une volonté d’une communication davantage tournée vers les jeunes, c'est tout logiquement que des Youtubeurs ont été sollicités l'an dernier.

On ne fuit pas les sujets difficiles. Par exemple, nous organisons ou participons à des réunions publiques sur les risques ou à des débats sur les alternatives à Cigéo ; nous ne sommes pas là pour attiser les peurs mais pour diffuser une information étayée sur la manière dont sont gérés les déchets.

Annabelle Quenet, attachée de presse de l’Andra, à Reporterre

Simon Puech, Anonimal et Dave Sheik, totalisent à eux trois près de 700 000 abonnés et ont chacun sorti durant l’été 2018 une vidéo sur le nucléaire et le projet Cigéo. Problème : deux n'annoncent pas très clairement dans leurs vidéos qu’il s’agissait de contenu sponsorisé et qu’ils ont été financés par l’Andra. Dave Sheik est le seul à ne rien indiquer, alors que Anonimal précise clairement qu’il a été payé.

Ces jeunes influenceurs ont chacun touché un cachet d’environ 4 000 euros, d’après Reporterre. Une somme à laquelle s’ajoute une enveloppe pour le transport et l'hôtel pour se rendre à Bure. De plus, leurs vidéos ont été transmises et validées à l’Andra avant publication. Dave Sheik a reconnu avoir reçu des recommandations comme "modifier des tournures de phrase qui leur semblaient à charge".

Aujourd’hui leurs trois vidéos réunies cumulent un total de 350 000 vues sur Youtube :

Retour à l'accueil