Le fiasco de Google+ #madebygoogle

Le réseau social va fermer dans les prochaines semaines.


Double mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de Google+. La firme a annoncé lundi dernier la fermeture de son service et a confirmé que les données personnelles d'un demi-million d'utilisateurs ont été exposées entre 2015 et mars 2018. Une faille de sécurité, corrigée depuis, qui permettait aux développeurs externes d’applications d’obtenir des informations privées. Les noms, adresses email, profession, sexe et âge pouvaient être siphonnés sans la moindre difficulté. Le problème c’est surtout que Google a gardé cette information secrètement pendant 6 mois, au lieu d’avertir les utilisateurs. Mais les représentants du groupe se veulent rassurant et ils vont de toute façon tout supprimer !

Nous n’avons pas trouvé de preuve montrant que les données ont été employées de façon inappropriée.

Google

Un échec cuisant pour le moteur de recherche.

Sept ans après son lancement, Google fermera dans les 10 prochains mois son service, qui avait pour but de concurrencer Facebook et Twitter. Les arrivées d’Instagram et de Snapchat ont achevé Google+ en le privant des internautes les plus jeunes. C’est en raison de la grande inactivité des utilisateurs que le géant américain a décidé de lâcher son réseau social pour les particuliers. 90% des sessions sur Google+ durait moins de 5 secondes ! En revanche, pour les professionnels le service sera remanié dans une nouvelle version, afin de continuer à communiquer entre salariés.

Retour à l'accueil