Fichage illégal des intérimaires chez Leroy Merlin ! #fichage

Des propos choquants.


Un fichier d’annotations des intérimaires a été trouvé sur l’intranet de la plateforme logistique Leroy Merlin de Valence, d’après France 3 Rhône-Alpes. Vicieux, beurk, branleur, mou du genou, boulet ou encore big big boulet sont les différents qualificatifs inscrits sur ce ficher de suivi de missions. Depuis 2014 ces commentaires seraient la conséquence d’un turn-over important et d’un niveau de productivité élevé demandé aux salariés de l’enseigne de bricolage.

La CGT menace de porter plainte et de saisir le parquet dans cette affaire de fichage illégal. De son côté, la direction de Leroy Merlin confirme que cette pratique est « inacceptable » et qu’elle ne correspond pas à « la politique de la maison en matière de ressources humaines ». La direction du groupe précise avoir lancé « une enquête interne pour connaître l’origine de ce fichage ».

Des faits qui ne sont pas sans rappeler l’enseigne Boulanger qui avait été épinglé pour des commentaires excessifs sur ses clients il y a quelques années.

Retour à l'accueil