interview myriam abel

Tu as été révélé au public en 2005 en remportant la Nouvelle Star sur M6. Quels souvenirs en gardes tu ?
Franchement la Nouvelle Star cela reste un souvenir mémorable, que de bons souvenirs, et surtout les primes time au Pavillon Baltard en direct avec des musiciens exceptionnels. Que du bonheur, une super bonne expérience et je ne regrette rien.

Il y a toujours des rumeurs sur un retour de la Nouvelle Star. Tu trouves que se serait une bonne chose, ou maintenant The Voice est devenue la nouvelle référence du télé crochet ?

Non, pour moi la Nouvelle Star restera tout le temps la meilleure des émissions, celle qui a révélé les plus belles voix de France. De toute façon quand on regarde The Voice, les musiciens qui sont sur le plateau ce sont les musiciens de Nouvelle Star, et pareil en régie c'est Olivier Schultheis. Donc c'est la même équipe sauf que c'est sur TF1. Et franchement j'aimerais vraiment que Nouvelle Star revienne sur M6, avec le vrai jury : Marianne James, Dove Attia, Manu Katché et André Manoukian.

En septembre 2011, tu reviens à la télé dans Les Anges 3, et aussi dans la saison 4 diffusée jusqu'à fin juin sur NRJ12. Quelles personnes connaissais-tu avant l'émission ? Et avec qui as tu gardé contact depuis le tournage ?
Sur la saison des Anges à New York, je connaissais quasiment personne. Je les connaissais de nom, par rapport à ce qu'ils avaient fait à la télé. Mais j'appréhendais un peu Mickaël Vendetta. Quand je l'ai vu débarquer à l'aéroport, j'ai tiré une gueule de 3 mètres, parce que je connaissais le personnage et j'appréhendais vraiment de passer un mois et demi avec lui. Mais le fait d'avoir Mathieu et Karine, les chanteurs avec moi, j'étais un peu soulagée. Par rapport à New York, j'ai gardé des contacts avec Emilie, Kamel, Mathieu, Kevin, et Guillaume mon pote de toujours. Sur la saison à Hawaï je connaissais mon pote Sofiane. Je savait déjà à l'avance qu'il faisait la saison 4, donc j'y suis allée les yeux fermés. Avec Sofiane cela fait 10 ans qu'on se connait, on est toujours en contact, on fait des petits concerts tous les deux. Je m'entends super bien avec lui, super bien aussi avec sa mère, on est très proche. Sinon j'ai gardé contact avec Nabilla, Aurélie, Bruno, Mohammed, et Catherine. Les personnes avec qui j'ai partagé la "swagg room", ma chambre, sont les personnes avec qui je suis toujours en contact aujourd'hui. Franchement il y avait une bonne équipe cette année, c'était cool.

Y'a t-il des séquences scénarisées dans Les Anges ?
Pas du tout. Ce qui est super avec cette émission c'est qu'on est libre, on fait vraiment ce qu'on veut. Quand on arrive la prod nous explique : on vous met à disposition des chauffeurs, une maison magnifique, des régisseurs qui vous apportent de la bouffe du matin jusqu'au soir... On nous sort, on nous organise des activités. Et on nous dit clairement “Vous faîtes ce que vous voulez, vous êtes libres, vous avez des caméras qui vous suivent et qui prennent vos réactions, votre façon de vivre et d'être.” Il n'y a pas du tout de scénario, on est vraiment pas des comédiens. Les seuls trucs qui sont scénarisées c'est quand on a nos rendez-vous professionnels. On nous dit qu'on a rendez-vous avec untel, Fabrice vient et nous explique, et faut absolument être accompagné à chaque fois d'une ou deux personnes.


C'est vous qui choisissez ceux qui vous accompagnent aux rendez-vous ou s'est imposé par la prod ?
Ca dépend, j'ai toujours eu un super contact avec la prod et j'allais toujours les voir en disant : “j'ai trop envie d'y aller avec Sofiane ou autre”. Et ils étaient super cool. Mais parfois imposé quand il y a des petites histoires d'amour, par exemple on voit bien qu'à chaque fois qu'il y a des sorties avec Geoffrey on essaie de le mettre avec Julia. Donc c'est un peu scénarisé quand il y a des histoires d'amour !

Ils jouent avec ce que vous arrivez à créer, et eux en font un scénario ?
Exactement. Par rapport à ce qui se passe tous les jours dans la maison, les affinités des uns et des autres. Quand on voit que Mohamed s'entend bien avec Anthony, on les voit tout le temps ensemble. Quand on voit que Marie est super jalouse, on voit bien que Geoffrey sort souvent avec Julia. C'est fait pour pimenter le programme.

Quel est ton avis par rapport aux histoires avec Marie et son départ des Anges ? L'histoire de la "swagg room" ?
La "swagg room" c'était un délire entre nous, on s'amusait avec ce petit mot "swagg" : on a le swagg, on est dans la swagg room, tous les swaggeurs sont dans la swagg room, ... Et vers la fin ils commencaient à le prendre au sérieux, et il y a eu des petites animosités par rapport à cela. Marie, sincèrement, c'est quelqu'un qui me fait un peu de peine. Parce que je la trouve très sincère, et elle est vraiment amoureuse de Geoffrey, mais pour de bon ! J'ai souvent pris sa défense, même si c'est chiant du matin jusqu'au soir de la voir se plaindre ou pleurer ou être jalouse, car je trouvais parfois qu'il y avait des attitudes de Geoffrey et de certaines personnes qui ne me plaisaient pas. Il y a des épisodes ou l'on voit certaines de ses attitudes que j'avais jamais soupçonnées en vivant dans la maison, parce que je la voyais pas tout le temps, surtout quand elle part à Los Angeles avec Julia et Geoffrey... C'est vrai qu'à ce moment elle a fait des phases qui étaient abusées ! On voit vraiment que psychologiquement elle est très faible, et qu'elle est omnibulée par Geoffrey, et là tu as envie de la secouer et de lui dire "mais vas-y oublie le" !
 
Et quand toi tu es partie à Los Angeles, tu as découvert des images qui ont pu te déplaire ?
Les images que je découvre avec Sofiane, Aurélie, et Anthony à Los Angeles, c'est Amélie et Nabilla qui complotent avec Julia et Geoffrey pour que ces derniers se mettent ensemble. Je trouve cela nullissime, des gamines qui jouent à la poupée ! "Allez s'il te plait fais un bisou à Geoffrey" tout ça pour faire chier Marie ! C'est déplorable et mesquin. J'ai été très déçue du comportement d'Amélie et de Nabilla sur ces 3 épisodes.
 
Tu as trouvé cela bien qu'Aurélie dise ce qu'il en était à Marie ?
J'étais du côté d'Aurélie, parce que lorsque que nous sommes arrivés et qu'on nous a raconté ce qu'il c'était passé, on a tout de suite pris la défense de Marie. Je l'ai dit haut et fort, c'est vrai qu'ils étaient séparés mais ce n'est pas pour autant qu'il faut lui manquer de respect. Je me mets à sa place, une rupture c'est difficile, et j'ai pas envie de voir sous mes yeux mon ex se taper une autre nana, avec qui je partage la chambre... Il nous restait une semaine avant notre retour à Paris, comme si ils ne pouvaient pas se retenir...
 
Sur le plan professionnel et personnel que t'as apporté les Anges ?
Comme je le dis tout le temps, cela ma apporté de la visibilité. Les gens me voient à la télé, et ainsi je suis très souvent demandée pour faire des petits concerts live dans le sud et à Paris, et signer des contrats. Les deux titres que j'ai enregistré à New York vont sortir. Le featuring sur l'album de Prodigal, qui sort en septembre aux Etats-Unis et le titre "Silence room" que j'ai enregistré à New York va sortir à la fin du mois de juin sur iTunes et toutes les plateformes de téléchargement légal. De belles expériences, la chance d'aller à New York, de rencontrer des artistes et des producteurs en studio, faire des scènes live, etc.
 
On voit bien dans les Anges que tu es plus là pour le professionnel...
Je pense qu'on m'a choisie parce que je suis chanteuse et aussi parce que j'ai un petit caractère. Les deux mélangés font que je suis un bon personnage, qui a plu à la prod, et pour cela que j'ai fait Hawaï. A New York on me voyait chanter, me prendre la tête avec n'importe qui, et ils se sont dit : "c'est une bonne personne, une chanteuse qui ne se laisse pas faire, qui ouvre sa gueule !" Je sais très bien qu'on m'a prise pas juste parce que je suis une chanteuse. Ce n'est pas Nouvelle Star ou Star Academy, c'est de la téléréalité !
 
Dans la Nouvelle Star et dans les Anges quelles séquences n'a t'on pas vu à la télé ?
Tout ce que j'ai vécu a bien été retransmis à l'écran. Pas de scène coupée, ou censurée. Pour ma part ce que j'ai donné de ma personne tout a été montré.
 
Quelle émission tu aimerais bien faire ?
J'aime beaucoup The Voice, mais le problème c'est que j'ai déjà fait Nouvelle Star. Si je n'avais pas été la gagnante en 2005, sans hésité j’aurais été faire le casting. Aujourd'hui je ne peux pas le faire, les gens me connaissent déjà en tant qu'artiste, qui a sorti deux albums. Quand tu fais un télé-crochet, faut vraiment être inconnu et être un nouvel artiste tout frais. Je ne suis pas crédible si je le fais. En tout cas c'est une super belle émission. J'espère quand même que Nouvelle Star reviendra faire de la concurrence à The Voice ! Sinon on a plus grand chose à la télé mis à part les téléréalités. Un Dîner Presque Parfait pourquoi pas, mais je ne cuisine pas (rires)... Donc être l'invitée surprise et manger chez les gens mais pas cuisiner ! Sinon j'adore regarder Recherche Appartement ou Maison présenté par Stéphane Plaza, je suis à fond cette émission mais je suis nostalgique des belles émission qui existaient avant. Quand je suis sorti de Nouvelle Star, j'ai été invité dans le Symphonic Show et des grandes émissions de variétés. Aujourd’hui cela n'existe plus ces émissions avec des artistes, comme Les Années Tubes et les émissions de Jean-Pierre Foucault ou de Michel Drucker. La nouvelle génération c'est téléréalité.
 
Ton casting idéal pour la prochaine saison des Anges ?
Celui de Hawaï était vraiment un casting qui déchire, la prod a assuré. Pour la saison 5 j'aimerai bien voir en chanteuse Magali Vaé. Je la sens bien en bonne cible, cela doit être quelque chose au quotidien, elle serait un bon personnage ! En chanteur j'en vois pas d'autres, j’étais la meilleure (rires) ! J'ai entendu que Loana va participer aux Anges 5. J'aimerai bien voir Moundir, j'aime bien son caractère, il est cash. Giuseppe, est un bon personnage également, il casse tout le monde à longueur de journée, et est méchant avec toutes les filles. En revanche, je ne vois pas par exemple AlHy de The Voice faire l'émission, elle se décrédibiliserai.
 
Comment vis tu ta médiatisation depuis les Anges ?
Super bien parce que je l'ai déjà vécu à la sortie de la Nouvelle Star. Ce que tu dégages à la télé, ce qu'on voit de toi, cela se ressent dans la rue quand les gens me croisent. Mon public et les gens qui me suivent me ressemblent donc ils me parlent normalement, comme si c'était mes petites sœurs ou mes copines. Si tu dégages quelque chose de négatif, dans la rue ceux qui t'approchent ne vont pas être cool. J'habite en banlieue parisienne et les gens sont cools, surtout les jeunes avec NRJ12 : “Myriam on t'a kiffé, tu es cash, tu es naturelle, cela nous fait plaisir. On peut prendre des photos ?”. C'est très populaire.
 
Parles nous de la pire et de ta meilleure expérience sur un plateau télé ou radio ?
Chez Cauet sur Fun Radio c'était mon premier plateau. Je n'avais pas trop d'expérience, je débarquais de Nouvelle Star, j’étais pas très entrainée et j'étais pas rassurée. Il m'avait bien vanné du début à la fin, et j'ai craqué ce jour là et je me suis mise à pleurer. J'ai pas trouvé cela cool de sa part. Je l'avais très mal vécu. Aujourd'hui j'ai plus d'expérience quand je vais sur un plateau. Dernièrement avec Cécile de Ménibus, chez Morandini! sur Direct 8, j'ai été outré de la façon dont elle m'a parlé. Je suis restée calme, mais j'avais qu'une seule envie c'était de la "trasher" sur place ! Mais j'avais pas envie de me mettre en mode énervée, limite racaille à la télé. Je me suis dis "restes cool, t'énerves pas"... Sa phrase "mais qui vous êtes pour critiquer Jenifer ?" m'est rentée dans la tête pendant toute l'émission. Moi je ne parle que de ce que je connais et que de ce que je maîtrise, et en l'occurrence de musique et de chant je sais de quoi je parle. Je ne suis peut-être pas numéro un des ventes, mais je suis une chanteuse et on ne peut pas me l'enlever ! J'ai aussi eu la chance de faire quatre Symphonic Show, et j'ai aussi beaucoup aimé le talk show Tout le Monde en Parle avec Thierry Ardisson, cela s'est super bien passé, c'est quelqu'un de cool.
 
Thomas n'a pas souhaité faire une twitcam avec toi pour NRJ 12, suite à des échanges peu agréables sur twitter. Qu'en penses-tu ?
Je trouve cela pas très professionnel de sa part, c'est une réaction de gamin. Je n'ai pas peur d’affronter les gens, j'assume, on m'invite sur les plateaux et j'y vais. Il ne sait pas faire la part des choses. C'est un amateur et un débutant... J'ai fait des plateaux télés beaucoup plus importants que celui des Anges de la Téléréalité, avec Thierry Ardisson et Laurent Ruquier, des poids lourds de la télé et je ne me suis pas rabaissée et je n'ai pas eu peur. Et Thomas pour une petite webcam, il a été dire au programmateur de la chaîne : "excusez-moi, je crois que je ne vais pas pouvoir recevoir Myriam parce qu'on a des petits malentendus via twitter". C'est mesquin et pas professionnel... J'ai enregistré le plateau des Anges, et la productrice m'appelle avant : "Myriam dit nous tout de suite si cela te dérange ou pas, on annule...” J'ai répondu que je n'avais aucun problème à ce qu'il soit présent.
 
Est-ce qu'aujourd'hui tu vis de ta musique ?
Depuis l'age de 15 ans je vis de ma musique. J'ai commancé dans le sud de la France avec un orchestre tous les week-end, je gagnait 500 francs par spectacle. J'ai quitté ma ville natale à l'âge de 18 ans, je suis montée à Paris et je suis devenue intermittente du spectacle. C'est mon métier, je ne vis que de cela, et c'est juste génial. J'ai la chance de vivre de ma passion, je sors de chez moi avec mes talons, mes robes, mon maquillage, je prends mon micro, je chante quatre ou cinq chansons, je fais plaisir aux gens, et je suis payée pour ça. Je suis invitée dans les plus beaux hôtels, logée comme une petite princesse, on vient me chercher en voiture, on m’emmène dans les plus beaux restaurants, je chante mes chansons et je rentre chez moi le lendemain !
 
On connait ta passion pour Rihanna, pourrais tu faire une reprise de l'un de ses titres sur un futur album ?
Franchement avec grand plaisir ! C'est une artiste que j'aime beaucoup, je la respecte, je la trouve magnifique, et très moderne. Toujours en avance dans ses clips, dans sa façon d'être lookée, c'est un vrai concept cette fille ! Seul petit point négatif, si un jour j'ai la chance de la rencontrer, je lui demanderai de venir chez moi pour la coacher un peu vocalement (rires), parce qu'en live c'est pas très puissant et elle a quelques difficultés. Malgré cela je suis fan de tous les tubes qu'elle a fait depuis des années. On a l'impression qu'une fois par mois elle sort un tube ! Toutes ses chansons je les chantent, je les connaient par cœur, j'adore.
 
Quelles sont les émissions télés que tu regarde ? Et celle que tu ne peux pas regarder ?
Cauchemar en Cuisine j'en suis très fan. Cela fait plaisir de voir un vrai chef, qui a du métier et qui fait ça avec passion. J'ai suivi La Meilleure Danse, une émission top. C'est dommage que ça ne fasse pas d'audience parce que c'était un vrai jury, avec des carrières exceptionnelles, et j'adore Redha. J'entends souvent parler de Scènes de Ménages mais j'arrive pas à regarder, ma mère et mes cousines adorent. Tout le monde m'en parle, de temps en temps je tombe dessus mais j'accroche pas, j'y arrive pas sur cette série.
 
Quels sont tes projets ?
Cet été je vais beaucoup tourner dans le sud de la France, j'ai hâte de chanter un peu partout : le 21 juin à Vire, le 23 juin à Villebarou, le 30 juin à La Rochelle, le 7 juillet à Juan-les-Pins, le 9 juillet à Le Grau-du-Roi, du 14 au 21 juillet à Kemer en Turquie, les 28 et 29 juillet à Miramas, le 21 août à nouveau à Le Grau-du-Roi, etc. Ce dont j'ai envie aujourd'hui c'est de rencontrer une vraie équipe, de vrais producteurs indépendants qui travaillent pour moi, pour mes projets professionnels, qui va au charbon pour moi, qui a envie de se battre pour me faire enregistrer de nouvelles chansons et un nouvel album. Pour tout cela il me faut une vraie équipe parce que faire de la télé c'est bien beau, de passer dans les Anges tous les jours, mais c'est bien d'avoir un vrai album, de le défendre, et de le promouvoir. J'ai récupéré mon contrat chez Sony Music, parce que c'est un travail qu'ils ne faisaient pas bien pour moi, donc aujourd'hui je suis libre de tout engagement pour rencontrer des auteurs et des compositeurs. J'ai deux chansons que j'ai enregistré en anglais au Etats-Unis, mais il faut véritablement que j'enregistre des chansons en français. Il faut que je fasse un vrai album avec les petits bonus que j'ai fait grâce aux Anges.
 
Question intime pour terminer, qu'est-ce qu'on trouve dans ton sac ?
Il y a comme toutes les filles : mon portefeuille, ma trousse de maquillage, ma pilule, une pince à épiler, mes lunettes de soleil, ... Mais aussi les lingettes de mon fils, des compotes, des biscuits, ... un vrai sac de maman et de jeune femme.
 
Myriam Abel chante toute l'année au cabaret Les 3 Mailletz à Paris au 56 rue Galande (5e arr).
 
Évènement : retrouvez Myriam Abel pour une twitcam exceptionnelle le mercredi 27 juin à partir de 20h30 sur notre compte twitter ! L'occasion de lui poser toutes vos questions en direct, au cours d'une soirée riche en surprises.

Retour à l'accueil