merah repere 2006 documents confidentielsCes preuves confidentielles datant de 2006 et 2007 prouvent un an après l'affaire qu'il y a bien eu une défaillance des services de renseignements français dans l'affaire Merah... En effet, alors que ces derniers affirmaient le connaitre que depuis 2010 ou 2011, France 3 Midi-Pyrénées a publié en exclusivité dimanche ces preuves. A cet époque, à 18 ans, il est déjà qualifié de djihadiste radical avec ses fréquentations avec des membres de groupes ou de cellules salafistes. Puis une photo montrant Mohamed Merah en tenue religieuse devant le Coran avec un homme derrière lui brandissant un couteau de boucher, le fera inscrire au fichier Sureté de l’Etat pour ses liens avec des groupes salafistes. Regardez les explications :

Retour à l'accueil