secrets-barthes.jpg

D’habitude absent des médias en dehors de sa chronique sur Canal+, l’animateur se confie pour la première fois dans le magazine GQ de novembre 2010. Avant arriver au bureau du Grand Journal de Michel Denisot, il est passé par la faculté d’anglais à Chambéry, un IUP de communication à Bordeaux, une formation de JRI au CFPJ, avant d’atterrir dans le groupe Canal+, chez Itélé plus précisément. Le Petit journal est composé d’une vingtaine de personnes, qui travaillent environ 60 heures par semaine ! Leur sujet de prédilection c’est évidemment la politique, et mettent en avant les coulisses et les ratés des communications officielles. En clair leurs caméras filment surtout ce que les autres caméras ne filment pas : les pépites des politiques ! Yann Barthès répète ses 8 minutes tous les soirs à 18h30 sur le plateau de l’émission, avant de prendre l’antenne une heure après. D’ailleurs le Yann de la télé est très différent du Yann dans la vie privée : jean et baskets, discret et anxieux d’être reconnu dans la rue et les magasins ! “Un jour j’étais au Monop’ pour acheter du papier toilette, et là un mec me voit et se fout carrément de ma gueule. J’ai aussitôt reposé les rouleaux et je me suis cassé. Sinon cet été, j’étais en vacances à Bali, et à peine avais-je posé un pied sur la plage qu’une personne lève le nez de sa serviette pour me dire « Bonjour Le Petit Journal ».” confie t-il à GQ.

Retour à l'accueil