corsica censure

Une double page a été collée à l'imprimerie pour interdire la lecture d'une enquête sensible. Le détournement massif de subventions départementales pour la création de gîtes ruraux en Corse est un sujet que la rédaction du menseul Corsica n'a pas assumé. Le directeur de la publication se justifie en évoquant "une mesure de prudence, afin d'éviter des risques judiciaires". La décision de coller ses pages a été prise en catastrophe et a couté 4 000 euros.

Retour à l'accueil