une-scandale.jpg
C’est l’histoire honteuse qui est arrivée à Florence le 21 mars, une Fréjussienne paraplégique qui voyage seule. Lors de son voyage à Paris, elle n’avait rencontré aucune difficulté avec la compagnie low cost à l'aller. Mais au vol retour, le steward la refuse dans son appareil : “Madame je suis désolé, on ne va pas pouvoir vous accepter dans l'avion, vous n'êtes pas accompagnée et EasyJet n'accepte pas les personnes, excusez-moi, en fauteuil sans accompagnateur”. Une règle aérienne certes, mais qui n’a pas été respectée à l'aller, alors pourquoi ce débarquement forcé d’EasyJet, surtout quand on sait qu’un passager s’était porté volontaire pour l’accompagner ? La passagère est rentrée chez elle avec 3 heures de retard, contrainte de prendre le vol suivant.
La Direction de la société a présenté ses excuses dans un communiqué, procède à une enquête interne, et aimerait réparer ce préjudice. De son côté Florence a porté plainte, et a saisi la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité afin que ce genre d’humiliation ne se reproduise pas. Dominique Bussereau, secrétaire d'État aux Transports a demandé des explications au directeur d'EasyJet France, et a saisi son homologue britannique. Regardez le reportage de France 2 consacré à ce scandale :

Retour à l'accueil