reportages-police-cannet-bidon.jpg

Mise en scène de faux témoins, complicité d’agents, interview bidon… Le site Mediapart révèle les magouilles de la police municipale du Cannet dans de nombreux reportage, une ville dont Michèle Tabarot est député-maire et également secrétaire générale de l'UMP. Diffusés notamment sur TF1 depuis la fin des années 90, ces reportages très orientés avaient pour but de promouvoir la politique sécurité de la commune menée par le chef de la police municipale Alain Cherqui. Ce dernier demandait à ses amis de jouer des témoins face caméra. Le problème c’est que le même est apparu dans deux reportages différents… Pire, au moins 4 agents municipaux ont confirmé à Mediapart avoir participé à ces tournages arrangés lors des 15 dernières années, pour jouer un rôle de passant interviewé par exemple, et ce “sur demande du chef de service et avec la complicité du journaliste de TF1” !


Mise à jour du 6 mars : Dans une interview à TV Mag, Nicolas Charbonneau, directeur adjoint de l'information de TF1, juge insultantes ces accusations de Mediapart : “On ne nous a jamais remonté quelque irrégularité que ce soit, on ne nous a jamais alertés de quoique ce soit. Je tombe des nues et je m'étonne que, 18 ans après, en pleine campagne électorale par ailleurs, on me parle de ça !”

Retour à l'accueil