virgin-radio-censure-clichy.jpg

Des têtes de vieux sur des corps d’ados. La dernière campagne publicitaire de Virgin Radio n’est pas du goût de la municipalité de Clichy (92) qui a demandé leur retrait hier ! Ce sont notamment certaines personnes âgées de la ville qui ont été choquées par ces photomontages mettant en avant des adolescents vieillis exagérément. Pour Gilles Catoire, le Maire de Clichy, le plus gênant est que “la vieillesse soit présentée comme une maladie. C'est comme si on disait pour guérir du cancer, écoutez notre musique, c'est le remède. Mais la vieillesse n'est pas une maladie ! Ensuite, on renvoie une image dévalorisante des personnes âgées. On aurait pu choisir des modèles magnifiques, souriants. Là, les visages sont comme détériorés.” L'entreprise JC Decaux a donc procédé au retrait des affiches, à la grande surprise de la station de radio : “Le but de cette campagne était de symboliser l'impact positif de la musique sur les auditeurs quel que soit leur âge”, a expliqué le directeur des programmes de Virgin Radio dans Le Parisien. Un peu vieux jeu à Clichy ?

Retour à l'accueil