prince-qatar-capital-reportage-m6.jpg

Dans son “Enquête sur ces milliardaires étrangers qui s'offrent la France” le dimanche 9 mars dernier sur M6, Elisabeth Bouteiller a suivi pendant 7 mois le prince Abdullah Al-Thani. Gros problème : cette journaliste connait très bien le prince, elle est même associée avec lui dans une société immobilière en France.

D’après Le Canard Enchaîné, le Haras de Victot situé en Normandie, filmé par la journaliste pour la société Cartel Presse pour ce reportage diffusé sur M6, appartient à leur société ! “Hors caméras, on a vu revenir le prince en compagnie de la journaliste, dont le nom figurait sur le compromis de vente” raconte le journal satirique. De plus, Elisabeth Bouteiller a été mandataire pour l'acquisition d'un hôtel particulier à Paris pour ce prince, et s’est vu offrir par le prince un séjour de 11 jours pour le tournage en Tanzanie ! Un coup dur pour la chaîne et le magazine, présenté par Thomas Sotto, qui s’estiment avoir été piégés par ce reportage.

De son côté, Cartel Presse a annoncé au Figaro avoir stoppé sa collaboration avec la journaliste incriminée : “Il a l'habitude de demander à ses amis français, comme un service, de prendre une part minimum dans une société civile immobilière. La somme en question est ici de cent euros. C'est une association symbolique. Élisabeth Bouteiller a fait preuve de naïveté, elle ne pensait pas que cela porterait à conséquence. Néanmoins, en nous cachant la nature de leur relation, elle a commis une faute déontologique et journalistique qui porte préjudice à ma société et à M6.”
Regardez un extrait du reportage de Capital sur M6 :

Retour à l'accueil