Chimène Badi et son équipe de tournée ont discrètement annulé quelques concerts en province, mais également son concert géant prévu à Paris-Bercy le 9 octobre prochain. “J’ai besoin de davantage de maturité artistique. Mais je suis sûre que je le ferai un jour” a-t-elle déclarée au journal Le Parisien. La raison de cette pluie d’annulation serait la billetterie. Malgré des shows pleins à craquer en province ces derniers mois et à l’Olympia en mars 2007, elle a encore du mal à remplir ses salles. Le 12 avril 2007 : moins de 2 000 personnes à l’Elispace de Beauvais, qui peut en contenir jusqu’à 4 000. Du coup, ce soir là, la scène avait été avancé pour cacher le vide… Le 11 mai 2007 : 2 500 personnes au Zénith de Montpellier, alors qu’il peut en contenir jusqu’à 4 794. Pour Bercy, sur les 12 000 places mises en vente, seulement 3 000 se seraient vendues. La chanteuse, révélée par Popstars sur M6 en 2002 et épaulée par Valéry Zeitoun, et son entourage de production on vu trop grand : dix écrans sur scène, quatre semi-remorques, et 40 personnes pour le staff. Autre défaut : le spectacle de Chimène est vendu 40 000 euros, au lieu de 25 000 euros pour sa précédente tournée, ce qui déclanche inévitablement un prix élevé des places. Pour se rattraper, son producteur de spectacles a déclaré souhaiter vouloir “conserver une proximité avec ses fans. Nous organiserons une tournée acoustique début 2008 avec un passage dans un théâtre parisien en janvier”. Moins grand, donc moins de places, et donc moins de risque de voir une salle à moitié vide !

 

LE + DE SANSURE : Regardez le reportage sur les débuts des chanteurs sur M6

Retour à l'accueil