Nicolas Sarkozy dispose d’un patrimoine de plus de 2 millions d’euros, constitué pour l’essentiel de contrats d’assurance-vie, d’après la déclaration de patrimoine publiée le vendredi 11 mai au Journal officiel. Les contrats d’assurance-vie de Sarkozy, essentiellement à la Société Générale , représentent un total de 2,04 millions d’euros. La déclaration de patrimoine mentionne également un compte courant à la Société Générale de 10 082,53 euros, des plans épargne logement à son nom et à ceux de sa femme Cécilia et de ses trois fils, pour un total de 75 255 euros, et deux Codevi à son nom et à celui de Cécilia, pour un total d’environ 10 600 euros. Le président élu, marié sous le régime de la communauté, déclare ne posséder aucun immeuble bâti et non bâti, aucune valeur mobilière, aucune collection ou objet d’art, aucun bien immobilier ou compte détenu à l’étranger. La déclaration évoque également 34% dans la société d'avocats SELAS Arnaud Claude Nicolas Sarkozy, et au passif “une caution pour 34% à titre personnel d'un prêt de 7 millions de francs contracté par la SELAS pour le rachat de la clientèle” (voir photo 1). Cette société d’avocats n’a d’ailleurs pas déclaré son chiffre d’affaires depuis 2004, ce qui est normalement obligatoire. Au passif également, figurent deux emprunts pour un montant total de 50.000 euros pour “travaux de décoration d’appartement”, arrivant à échéance respectivement en septembre 2007 et septembre 2009. Il s'agirait du duplex situé sur l'île de la Jatte , à Neuilly dans les Hauts-de-Seine, acheté 6 millions de francs en 1997 et revendu en novembre 2006 pour 1,9 million d'euros (voir photo 3). La déclaration cite une Austin mini, année 2006, d'environ 15.000 euros (voir la photo 2 : sa femme au volant de cette Austin mini).

 

LES + DE SANSURE :

Consultez l’extrait du Journal Officiel avec le patrimoine complet de Nicolas Sarkozy.
Ou alors comme Sarkozy, louez le yacht de Bolloré… par contre, il vous en coûtera 193 431 € par semaine. Enfin, écoutez en intégralité le canular téléphonique de deux animateurs québécois, qui se sont fait passé pour le premier ministre du Canada !

Retour à l'accueil